jeudi 29 octobre 2009

"C'est votre femme, Monsieur...???"...

J'ai beaucoup pensé à vous lorsque, le dernier dimanche où je suis allée à Caen, il y a une dizaine de jours, nous avons, Petit C et moi, fait notre habituelle virée au marché.
Une toute petite virée en fait puisque nous n'avions besoin de presque rien, juste un bon Camembert pour que mon week-end en Normandie ait encore plus de goût, de la viande pour le repas du midi avec les enfants et je voulais acheter des fleurs : le soir, nous étions invités à dîner chez mes beaux-parents.
Rose

J'avais souvent reluqué l'étal d'un fleuriste que je trouvais à chaque fois magnifique...
*** L'étal... Pas le fleuriste... ;-) ! ***
Il m'est donc apparu comme évident d'aller chez lui pour acheter le bouquet pour Belle-Maman !

J'aime beaucoup le marché le dimanche car les commerçants sont souvent accompagnés de leurs enfants, ou autres neveux et nièces, qui s'amusent à "jouer au marchand" et qui, l'air de rien, donnent un sacré coup de main... Trop mignon !
Et, chez le fleuriste, ce n'était pas un, mais deux gamins qui s'occupaient des clients pendant que les adultes préparaient les bouquets, les emballages-cadeaux...
Deux gamins, dont un sacré phénomène...

D'entrée de jeu, j'ai le droit à un "Vous êtes très belle, Madame !"...
Il aborde ensuite la chose par le "versant" Petit C...
"C'est votre femme, Monsieur...???"...
Mon Amoureux, hilare : "Oui oui !"...
"Et bien, vous en avez de la chance, parce qu'elle est drôlement jolie !"...
Il va chercher deux roses dans un seau...
"Tenez, Madame, une pour vous... Parce que vous êtes vraiment très belle... Et une pour vous Monsieur... Comme ça, vous pourrez la lui offrir... De ma part..."...
Le paquet se termine, le petit frère le récupère, cherche parmi les clients à qui le donner...
Et le Roméo des étals... "Ah... Les fleurs... Là... C'est pour la belle dame... Là...!"...
Le tout, sous les regards des badauds... Écroulés de rire...!!!
Moi, je dis qu'à douze ans, ça promet ;-) !

Et nous sommes repartis vers la maison, Petit C et moi, avec notre bouquet et le sourire jusqu'aux oreilles.
Il suffit parfois d'un rien pour ensoleiller une journée ;-) !

*** Vous noterez l'heure indue de publication de ce message... Et là, je dis : "Merci les insomnies... ;-) !!!"... ***

*