samedi 27 février 2010

J'ai passé la journée avec une blonde...

Blonde

Aujourd'hui, nous étions invités à une fête de famille, côté Petit C, les 18 ans de son neveu. Et j'ai eu la grande joie de faire la connaissance de tout un tas de personnes que je n'avais encore jamais vues. 

Dont une blonde. Une vraie. Une comme on en croise que dans ces petites histoires drôles qui leur sont dédiées, une comme je ne croyais pas qu'il pouvait en exister en vrai, une décérébrée si tant est qu'elle ait un jour eu un cerveau... Si si... Je vous assure...!

35 ans, 1m87, longiligne pas comme moi, qui chausse du 41, mais porte des mi-bas qui lui cisaillent le mollet sous son slim moulant. Une ancienne Miss Normandie (info ou intox...?), qui a fait un peu de figuration au cinéma et qui, du coup, se prend pour Isabelle Huppert. Elle est célibataire parce qu'il n'y a qu'un homme qui l'intéresse sur terre : David Hallyday et qu'elle attend qu'il soit libre... A table, elle nous a raconté ses problèmes de gorge et ses bains de bouche quotidiens aux corticoïdes, ses soucis d'yeux et sa grande consommation de larmes artificielles, ses galères intestinales que même le Spasfon ne règle pas... Grande adepte du "Moi, je", cela va de soi. Ajoutez à ça quelques perles de vocabulaire, du style "des pays internationals" et bien d'autres que je n'ai pas retenues.
Et, pour finir, grande classe, quand nous nous sommes remis à table à 21 heures, à peine 3 heures après en être sortis, à son voisin qui disait être incapable de manger, tant il en avait déjà avalé le midi, elle n'a rien trouvé de mieux à dire que : "Fallait faire comme moi, passer aux toilettes... Maintenant que je me suis vidée, je peux à nouveau me remplir..."...

La blonditude dans toute sa splendeur... ;-) !!!

*

jeudi 25 février 2010

Ouh ouh... Y'a quelqu'un, là-dedans...???

Grotte

C'est calme... C'est silencieux... Ça dort...???
On ne peut pas dire que ça bouge dans le petit monde des blogs...
On prend des pauses...
On n'a pas envie...
On hiberne... ;-)

Ça ressemble à cet hiver qui ne veut pas finir...
C'est tristounet... Mais tristounet...

*