mercredi 27 juin 2012

Cupcake-land - Mercredi gourmand #60

 Un petit coucou vite fait entre les valises à vider et celles à remplir, les lessives etc etc... Les vacances au Pays de Galles, c'était du bonheur en barre, je ferai en sorte de t'en parler dans les semaines à venir, quand mon quotidien sera redevenu un peu plus calme.
 Je profite de ce billet, l'un des rares de la semaine pour te remercier d'avoir joué le jeu de la délocalisation, la semaine dernière, et de t'être senti(e) chez Sophie comme ici.
Et évidemment, à toi Sophie, un immense merci aussi !

En attendant, je t'ai rapporté quelques cupcakes. Britanniques, il va de soi ;-) !
Des vrais avec de drôles de toppings...


Des faux en crochet, kitschissimes à souhait, parfaits pour mon régime...


 Des pour cacher tes sous dedans si tu es mariée à l'Héritier du Trône...


Des bourrés de crème au beurre pailletée, je ne te dis pas la bouille de Mademoiselle A. une fois qu'elle l'a eu englouti !!!


Et même un très joli, tout jaune, pour finir la semaine en beauté, couronné de son daffodil, emblème de la région...


Enfin, quoi qu'il arrive, il faut savoir faire la part des choses et se concentrer sur l'essentiel !


Et toi, le cupcake, tu croques dedans...?

***

Cette semaine, et très probablement les deux-trois à venir, exceptionnellement, je vais vous faire bosser un peu. Vu que je risque de ne pas avoir de temps pour actualiser vos liens dans des temps acceptables, je vous propose d'utiliser le widget suivant afin de signaler votre participation.
  
Celles et ceux qui participent régulièrement à la Photo de la Semaine chez Magda connaissent le principe : il suffit d'indiquer son nom dans le premier espace, l'url de son billet dans le second et de valider. Voilà, c'est fait !!!


*

mercredi 20 juin 2012

Délocalisation - Mercredi gourmand #59

Aujourd'hui, la gourmandise, c'est chez Sophie que tu la partageras !!!!


Je compte sur toi pour faire comme d'hab' et je te retrouve la semaine prochaine !


*

dimanche 17 juin 2012

Bonne fête Papa !!! *** Et comment lui dire de façon originale…! ***

Image 15
 Mon père à moi, il est trop cool et My Little Paris a eu une chouette idée pour m'aider à le lui dire, une idée à base de photos vintage et de souvenirs d'enfance, tout ce que j'aime !

Non seulement, les déclarations sont hyper touchantes, certaines remplies de pudeur, d'autre aux confins de la grosse marrade, mais je te garantis que tu es en partance pour un très chouette moment de nostalgie en arrivant sur cette page : les photos sont toutes plus géniales les unes que les autres. D'ailleurs, j'avoue, je n'ai pas fait dans l'originalité puisque force est de constater que je suis loin d'être la seule à avoir choisi un cliché de mon papa tout jeune (26 ans penses-tu !) et de moi tout tétard dans ses bras... De la mignonnitude comme s'il en pleuvait ;-) !

Alors si, toi aussi, tu veux lui dire que tu l'aimes et que tu penses à lui d'une façon originale, c'est ici que ça se passe.

Et comme on ne se lasse jamais ô grand jamais des bonnes choses, je le dis et le redis : papa je t'aime, bonne fête Papa !!!

*

vendredi 15 juin 2012

Derrière le rideau d 'eau

Thème du mois : Transparence.
Quand je me suis aperçue de ma présence sur ce cliché, à quelque heures de la publication, c'est à dire trop tard pour refaire une photo, je me suis dit que j'aurais pu titrer ce billet Autoportrait sur rideau d'eau... Une étourderie de débutante, un défaut de fabrication que mes yeux fatigués ont laissé passer mais que finalement, j'aime bien...!

La Photo du Mois, c'est aussi chez 100driiine, A&G, Agnès, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice Wonderland, André(eric)Fernandes, Anita, Anne, Anne-Cécile, Annick, Aparça, Arwen, Aude, Ava, Babou, Batilou, Bestofava, Blogoth67, Cara, Carnets d'images, Caro, Carole In England, Cathy, Cécile, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Chris et Nanou, Clara, Coco, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dan, David et Mélanie, DNA, Dorydee, Dr CaSo, Dreamteam, E, Egedan, Elapstic, Emily58, Emma, Escapade en Tunisie, Filamots, Flo, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Guillaume, Hélène d'avril, Hibiscus, Isabelle, Isabelle et Gilles, J'adore j'adhère, Jean Wilmotte, Jen et Dam, Karrijini, Krn, Kyn, Kyoko, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Nantaise, La Papote, La Parigina, La Godiche, Laura, Laure, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, L'Azimutée, Le Mag à lire, Le-Chroniqueur, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Les zinzins, Lesegarten, Leviacarmina, Lhise, Lost in London, Louiki, Louisianne, Lucile et Rod, Ludovic_P, Lyonelk, M, M.C.O, Magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Marion, M'dame Jo, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Minicecile, Mistinguett, Narayan, Nataru, Nathalie, Nicky, Nikit@, Nomade57, Nora, Olivier, Ori, Où trouver à Montréal ?, Ovan, Petite Marie, Pilisi, Quelbazar, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Sinuaisons, Skipi, Stephane08, Stéphie&lesCacahuètes, Surfanna, Tam, Tambour Major, Terhi Schram, Testinaute, The Mouse, The Parisienne, Titem, Typh', Un jour une rencontre, Valoutyne, Vanilla, Véro Beramelo, Violette, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv', Zaromcha

Tu désires participer toi aussi ? Rien de plus simple : connecte-toi à Facebook et rejoins-nous. Une question ? Contacte Olivier.

***

Edit de 21h10...

Pas une seule seconde à moi à quelques jours de notre départ en vacances... C'est à mon retour que je viendrai découvrir vos contributions !
Un grand merci à celles et ceux qui m'ont rendu visite, laissé un petit mot.

*

Chien méchant - Clic-clac #21, saison 2


Attassion... Le caniche bas-normand monte la garde comme personne !!!

Pour Cricri.


*

jeudi 14 juin 2012

Dans mon coin, il y a... des ballets magiques...

Cité de la mer, Cherbourg, mai 2012
Pas de danse fascinants devant lesquels je pourrais rester des heures durant.



*

mercredi 13 juin 2012

Gastronomie galloise – Mercredi gourmand #58

Tu le sais maintenant, j’ai le nez dans les valises, le départ approche ! Et, avant de m’apprêter à traverser la Manche par en-dessous, ne m’en parle pas je flippe, mais quand même bien moins qu’à l’idée de la traverser par au-dessus ;-) … Bref, avant de partir, j’avais comme une furieuse envie de tordre le coup à une vieille idée reçue : non, on ne mange pas que mal, en Grande-Bretagne, et plus précisément au Pays-de-Galles !!!!
Plus sérieusement, il y a aussi des plats typiques de la région qui gagnent à être connus, la preuve…

Le plus emblématique est très certainement le welsh-rarebit

WelshRarebit 

Il s’agit d’une tranche de pain grillée recouverte d’un mélange de bière, de fromage et de moutarde que l’on a fait gratiner. Certes, ça tient au corps, ce n’est pas d’un raffinement ultime, mais moi, j’aime bien ça. D’ailleurs, point n’est besoin d’aller aussi loin pour y goûter, de nombreux estaminets et brasseries de la région de Boulogne S/Mer le proposent à leur carte.

Le cawl, un ragoût à base d’agneau.

Cawl

Le truc qui n'a pas l'air d'être vraiment de saison en ce moment, mais bon, la météo galloise n'étant pas vraiment éloignée de la nôtre, en Normandie du Bas, je ne parierais pas sur le fait que nous ne soyons pas amenés à en magner !

Ensuite, je peux te parler de la saucisse de Glamorgan…

SaucisseGlamorgan

Autant te mettre au parfum de suite : elle n’a de saucisse que le nom et la forme puisqu’il s’agit en fait d’une préparation végétarienne à base de fromage, de poireau et de chapelure.

Et pour finir au rayon du salé, je te propose le laverbread

Laverbread

Une galette à base d’algues, de flocons d’avoine et de bacon… Servi avec ou sans Worcestershire sauce, c’est toi qui vois ;-) !

Côté sucré, le welsh cake est un genre de scone cuit à la poêle.

WelshCakes

Il est fourré de raisins secs et moi, je fais un truc absolument inavouable avec : je le mets à chauffer au grille-pain avant de le tartiner de lemon curd… Oui, je sais, c’est mal !!!!

Ou alors le bara brith, que j’appelais bara bread quand j’étais petite, va savoir pourquoi, je demanderai ça à ma tante la semaine prochaine.

BaraBrith

Il s’agit d’un gâteau à base d’épices, de thé et de fruits secs mélangés, entre le pain et la brioche, un étouffe-chrétien de compétition. Mais là encore, grillé avec une belle couche de beurre dessus, je surkiffe !

Il y a aussi le crempog, tu en as peut-être entendu parler vers chez nous sous le nom de crumpet, de la bière, des fromages, le Caerphilly étant probablement le plus connu, le plus salé aussi ;-) ! Bon nombre de recettes font aussi la part belle aux poireaux, celui-là même que tu retrouves sur les maillots de l’équipe de rugby galloise, et à la viande d’agneau, traditionnellement la plus utilisée dans cette cuisine, le Pays-de-Galles étant réputé dans le monde entier pour la qualité de sa production ovine.
De quoi se dépayser allègrement, moi je dis !

La semaine prochaine, je ne t’explique pas pourquoi, là, c’est bon, je pense que tu as compris, à moins que tu ne sois bouché(e) ) l’émeri, je ne suis pas là. Mais le mercredi sera quand même gourmand. Et tout ça, c’est grâce à Sophie !

TurbigoGourmandises

Elle a très gentiment accepté de reprendre le flambeau en mon absence, ce dont je suis à la fois honorée et très touchée. Et donc, pendant que je serai en train de m’empiffrer de toutes les spécialités ci-dessus énumérées, c’est chez elle  que tu iras déposer ton petit lien, découvrir les participations des copines, etc etc…! Tu vas voir, c’est exactement comme ici, il n’y a aucune raison que tu te sentes dépaysé(e) !!!

Alors… Partante…?

***

De la gourmandise, il y en a aussi chez…

- Arlette qui nous met de la tarte au saumon et aux poireaux dans l'assiette à l'heure du petit-déjeuner.
- Evelyne dont le risotto printanier me donne envie de traverser l'écran.
- Marie et sa mandoline de compétition trouvée dans un vide-grenier.
- Bouboulette, inspirée par le chocolat mais somme toute très raisonnable !
- Tortue qui a préparé de la mousse au chocolat.
- P'tite Fée qui nous dévoile les secrets de ses pains et brioches maison.
- Sophie avec de délicats financiers aux fruits de l'été.
- Alice qui ne va quand même pas se laisser emm*rder par un quatre-quarts... Non mais...!
- Arsinoé en reine de la pizza calabraise, mais classée secret défense !!!
- Mam'Zelle A avec des gâteaux Barbapapa faits maison comme s'il en pleuvait !
- Stussy qui s'auto-jette des fleurs en forme d'étoile, mais à mon avis, elle peut... ;-)
- Maya Lou qui est super bien équipée pour nous faire des madeleines.
- Petit Diable sous le charme d'un chocolat noir, très noir.
- Ptisa qui mange du merlan chez sa maman.
- Family5 qui a organisé un atelier pancakes pour le goûter.
- Marie-Do avec une terrible sélection de bonbecs geeks !
- Lucky Sophie et une sweet table bleue qui donne envie de fêter des anniversaires de petit mec.
- Covima et un délicieux smoothie pour se remettre des excès gourmands de la semaine.
- Maripolmi qui partage avec nous son premier resto depuis l'arrivée de sa jolie Maya.
...


*

mardi 12 juin 2012

Être ou bien-être ...???

T'es bon(ne) en calcul...??? Alors tu vas peut-être pouvoir m'aider ! Si tu additionnes un printemps pourri, un moral dans le fin fond des socquettes et un air de je-sais-plus-trop-où-j'en-suis-j'aimerais-être-parachutée-six-mois-en-avant-histoire-d'être-un-peu-rassurée-sur-la-vie-l'avenir-et-tout-et-tout, tu obtiens quoi...???
Parce que, moi, j'ai beau le refaire dans tous les sens, le calcul, j'obtiens toujours la même chose, à savoir une Normande du Bas fatiguée, crevée, désabusée, à deux doigts de ne plus croire en rien, et surtout pas au Père-Noyël... Tu me diras, en juin, ça me laisse tout le temps de renverser la vapeur ;-) !

Mais, ça, c'était avant !!!

Avant quoi, me diras-tu...? Et bien, avant que je ne tombe dans ma boîte-mail sous le choc d'une proposition pas malhonnête pour deux sous et pour le coup carrément impossible à refuser. Bah, ouais, je t'imagine bien, toi, découvrant un message à base de "partir en thalasso", "centre de votre choix" etc etc... T'aurais fait comme moi : tu te serais empressé(e) d'accepter !
Plus sérieusement, le message en question émanait de ThalassoLine, une société dont, je l'avoue, je n'avais jamais entendu parler. Non pas que l'univers de la thalasso ne m'intéresse pas, mais tu le sais, j'ai des priorités bien moins agréable en tête, surtout en ce moment. Ma curiosité m'a donc emmenée sur leur site et là, je suis restée scotchée...


Je viens de mettre les pieds poser les yeux sur ce qui est très probablement l'offre la plus diversifiée du net en matière de thalassothérapie, balnéothérapie et autre spa : le choix est juste hallucinant ! Destinations, formules, gammes de prix, durée de séjour, tu ne peux pas ne pas y trouver ton compte !
Et, tendance oblige, il y a même des coffrets-cadeaux, portant de bien jolis noms d'ailleurs, et c'est l'un d'eux que ThalassoLine me proposait d'essayer. Je ne sais pas si tu te rends bien compte de ce que je te dis là, mais je vais tester un séjour en thalasso... Mazette...!!!!

En attendant le-dit coffret, j'ai fureté sur le site internet dans tous les sens et en ai profité pour faire mon choix : tout naturellement, il s'est porté sur ma Normandie du Bas, question d'organaïzécheune aussi, il faut bien l'avouer, à une semaine du départ en vacances, je ne m'imaginais pas partir à l'autre bout de la France ! Là, pour le coup, pas d'angoisse : je sors de la maison, je tourne quatre fois à gauche, pis c'est tout droit. Direction Ouistreham. Si tu ne connais pas, tu n'as qu'à lever le nez et admirer ma bannière, tu te feras une petite idée de ce à quoi ça ressemble !
Quelques jours plus tard, c'est le feu d'artifice dans ma boîte aux lettres : voici enfin le coffret. MON coffret, mon précieux !


Je m'accorde à peine le temps de découvrir son contenu, à savoir la liste des centres et prestations auxquels il me donne accès, accompagnée d'un chouette vapo de parfum d'intérieur, dont je me demande encore pourquoi il ne sent ni la mer ni l'iode, mais bon, en même temps, il est délicat et raffiné, bien loin de moi l'idée de m'en plaindre. Ni une ni deux, je saute sur le téléphone - l'appel est gratuit, si si ! - pour effectuer ma réservation.
Et là, je tombe sur Marie. Ou Cécile, je ne sais plus, oui, j'ai déjà la tête ailleurs ! Super gentille, très à l'écoute, et pas énervée du tout par les caprices de ce crétin de Monsieur Mac qui me donne du fil à retordre vu qu'il s'est mis en tête d'ouvrir un PDF avec Quicktime...
Les explications sont claires et concises, je ne me sens pas traitée différemment d'une "vraie" cliente, ça peut te paraître ne relever que du détail mais je t'assure, un détail qui a de l'importance et qui en dit long sur la mentalité d'une société, crois-en mes vingt ans d'expérience dans le commerce. Je suis accompagnée à chaque stade de ma réservation, c'est au téléphone que j'ouvre mon mail de confirmation, et toujours guidée par Marie/Cécile que j'accède à mon espace client sur internet afin de valider ma commande. En trois clics, le contrat de vente est téléchargé, puis signé, c'est d'une simplicité, juste comme j'aime.

Depuis ce moment-là, je ne touche plus terre, je suis joie et excitation entremêlées, je serais capable de tout supporter, de tout endurer avec la plus inattendue des patiences, avec le sourire aux lèvres, que même le monde, il pourrait s'effondrer sur ma tête que je trouverais encore le moyen d'applaudir ! Oui, j'ai des allures de ravie de la crèche tellement j'ai déjà dans la tête la vision de moi en peignoir blanc, chiclettes de piscine aux pieds, déambulant dans les couloirs de l'hostellerie, en partance pour le royaume de la boue délicieuse, de l'hydromassage de la mort qui tue, de l'algue qui enveloppe de félicité... Même plus je me rappelle que j'ai 40 kilos en trop, qu'il va me falloir dégotter en 72 heures chrono un maillot de bain potable, à ma taille, c'est mieux mais ça relève de la gageure, qu'avec un bonnet de bain sur le crâne, j'ai une tête de pignouf, et que cette Parenthèse Magique va se faire sans mon inséparable Cher & Tendre (mais pas loin de lui, je te rappelle que le centre de thalasso se trouve pour ainsi dire au bout de ma rue !)... Et même que, si t'es sage, quand je reviens, tu auras le droit à un récit détaillé... Elle est pas belle, la vie...?!?...

*

lundi 11 juin 2012

All around my web #5 : de la mignonnitude en barre, un petit-déjeuner à partager et de l 'usage des bonnes relations de voisinage...


Si tu veux du chaton mignon, du puppy de magazine, du bébé opossum trop choupinou, du faon miniature, du poussin, du loutron et j'en passe, si la vision de quelques grammes de douceur et d'innocence animale te réchauffe le cœur quand tout va trop vite dans ce monde de brute, file donc sur Attack of the Cute... Et prépare-toi à sombrer dans un univers de mignonnitude absolue, ça fait du biiiiieeeennnn... ;-) !

***


Breakfast Time est une idée bien sympathique née d'un simple constat : on partage beaucoup de choses sur le net, pourquoi ne pas le faire avec notre petit-déjeuner...! Comme ça, tu auras l'impression de démarrer ta journée autrement que tout(e) seul(e) devant ton bol de café au lait !!!
C'est tout frais, comme le bon pain du matin, ça démarre tout juste et moi, je t'invite à essayer !

***


Sur Chers Voisins, on fait dans le participatif aussi. Mais cette fois, à base de petits mots de voisins, du syndic etc, trouvés dans l'ascenseur ou dans le hall de l'immeuble. À la fois absolument hilarant et super navrant (la nature humaine a une telle propension à me désoler...), cette visite au pays de la copropriété t'offrira de beaux éclats de rire. C'est un genre d'immense foire-à-tout et, comme dans toute foire qui se respecte, on y trouve de véritables perles d'humour, des talents d'écriture insoupçonnés... Enjoy !!!

*

Instant T. #12


Une jolie dame pic-vert qui s'est arrêtée dans notre jardin. Pour le plus grands plaisir des filles, à l'affût derrière la vitre !

Et là, tu te demandes peut-être comment je fais pour savoir que c'est une dame, Nikit@... Et bien figure-toi que le pic-vert femelle porte des moustaches noires, alors que celles du monsieur sont rouges, c'est aussi simple que ça. Loin de moi l'idée de te faire croire que j'assure en ornithologie, c'est juste internet qui me l'a dit ;-) !

*

dimanche 10 juin 2012

British girls do it better !

*** Oui, je peaufine mon anglais, à une semaine du départ, ça commence à devenir urgent ! ***

Aujourd'hui, c'était après-midi cocooning devant la télé, avec mon Chéri, sa fifille et les minettes, temps pourri de chez pourri oblige, y'en avait du monde, sur le canapé !

Un vrai bonheur puisqu'à nouveau grâce à la météo digne d'un mois de novembre, la finale de Roland-Garros a été interrompue, nous avons donc zappé sur Arte. Et sur Arte cet après-midi, c'était Adele au Royal Albert Hall. Un concert juste magique, tiens, pour la peine, je t'en offre un petit bout, très égoïstement entre nous soit dit puisque je suis en surkiffe intégral de sa reprise du Make you feel my love de Dylan. Même que, si tu n'entraves que dalle à la langue de Shakespeare, sache qu'elle fait allumer son portable à tout le monde dans le public pour que, de là où elle est, Amy Winehouse, à qui elle dédie la chanson, puisse les voir comme autant d'étoiles...


Une attitude de diva, au sens super noble du terme, un contact inouï avec le public, un moment merveilleux qui transpire la simplicité et le talent à l'état pur. Une auteure-compositrice-interprète de génie !

Et puis, tant qu'on y est, j'avais préparé mais jamais publié, mon grand sens de l'organisation ayant subi une nette amélioration comme tu n'omettras pas de le remarquer (ironie inside !), un billet pour te parler de mon dernier gros flash en matière de musique : une gamine d'à peine seize ans qui m'a littéralement scotchée, j'ai nommé Birdy.


Son album est composé presque uniquement de reprises, certes, mais elle a une voix absolument sidérante. Et une façon incroyable de s'approprier chacune de ces chansons qui te donne l'impression de les entendre pour la première fois. D'ailleurs, et très intelligemment je trouve, elle a choisi des titres plutôt méconnus du très grand public, à l'instar de 1901 de Phoenix, que je te laisse découvrir.



Oui, mes bonheurs sont immenses, féminins et musicaux aujourd'hui, Maman Bavarde !


*
Site officiel Adele
MySpace Adele
MySpace Birdy

samedi 9 juin 2012

Une montre, six couleurs, X possibilités

 *** "X possibilités", c'est juste parce que la dernière fois que je me suis frottée aux probabilités, c'était au rattrapage du Bac, il y a... gloups... 23 ans déjà...! ***


Bref, laissons les maths de côté et revenons à nos moutons notre montre.

Cette gracieuse tocante esprit color-block, qui va trop bien de chez trop bien avec mon nouveau top, elle m'a été gentiment offerte par MyWatchy. Cette jeune société nantaise a eu une idée de génie : te permettre de customiser ta montre.
 Neuf parties la composent, et chaque partie est disponible en six coloris. Tu fais le calcul, tu es certainement meilleur(e) en maths que moi, ça t'en fait, des centaines de milliers de possibilités, X étant égal à six puissance neuf selon moi, parce que quand même, faut pas que j'en aie bavé à avoir un bac scientifique pour rien... Bref... Même la trotteuse, tu peux décider de l'avoir en jaune, en blanc, en rouge etc etc !


C'est simplissime, hyper ludique et le résultat est vraiment très réussi. Si tu te poses des questions quant à la qualité, sois rassuré(e), c'est Seiko qui fabrique toutes les pièces de la montre, qui sont ensuite assemblées en France.
En plus, en ce moment, si tu commandes sur ta propre MyWatchy, tu ne la paieras que 38€, au lien de 44 en temps normal, ce serait dommage de ne pas en profiter.


Moi qui n'aime rien faire comme les autres, tu penses bien que l'idée d'avoir une montre unique m'a super séduite !

Sur ce, je te laisse, je retourne m'amuser sur le site... Vu que ça fait un moment que je m'imagine avec une montre noire et blanche au poignet, je me demande si je ne vais pas sauter le pas... Ou alors toute noire mais avec juste les aiguilles et la boucle de couleur... Mais quelle couleur...? Du rouge...? Du jaune...? Du bleu...? Aaarrgghhhhh... Ça va être dur de me décider !!!
;-)

*
Page Facebook de MyWatchy
Merci à Julie !

Dans ma cuisine, le miracle de la vie !

Quarante-et-un ans que j'attends ça, je ne compte plus le nombre de noyaux d'avocats ayant été le sujet de mes expériences sans que jamais ô grand jamais, entends-tu Chocoladdict, sans que jamais ça ne fonctionne...!!!
Mais ma persévérance et ma sagesse m'auront au moins appris une chose : la patience est parfois récompensée !


*

Ma semaine sur la blogo #38


Avec vous cette semaine...

J'ai espéré avoir une très bonne raison d'un jour acheter ces adorables cubes vintage.
Je me suis félicitée d'habiter de ce côté-ci de l'Atlantique, sinon j'aurais volontiers agrandi la tribu !
J'ai frémi d'émotion à l'évocation d'un nouveau départ rempli d'amour.
J'ai classé certains colliers de nouilles dans la catégorie tout à fait portables...!
J'ai regretté de ne pas aimer le chocolat pour tenter ce mariage très audacieux.
J'ai craqué pour un adorable petit anglais.
J'ai eu l'impression de ressentir la douleur que provoque le départ de celui avec qui on n'a fait qu'un pendant de longues années de vie.
J'ai imaginé mes filles sortant de la gueule d'un requin.
J'ai constaté que le sens du commerce était une notion qui pouvait échapper même aux plus réputés...
J'ai eu envie de me lancer dans un Tour de France de dégustation de fromages.
J'ai été terriblement touchée par la déclaration d'amour d'une petite-fille à son grand-père.
Je me suis fait pipi sur les chaussures un peu grâce à Franck Ribéry, mais je ne peux pas t'en dire plus.
J'ai kiffé un rocking-chair aux allures de gros coussin moelleux et supra-confortable.

Et surtout, surtout, surtout, après avoir versé autant de larmes, pendant de si longs mois, après avoir pesté contre ces mots qui refusaient de sortir et de mettre en forme la douleur qui était en moi, j'ai pleuré, pleuré, pleuré en découvrant que quelqu'un les avait trouvés, ces mots qui m'échappaient...

*

vendredi 8 juin 2012

Non merci, pas pour moi... :-S - Clic-clac #20, saison 2


Deux raisons pour lesquelles j'ai choisi cette photo aujourd'hui, même si elle est de bien piètre qualité.
La première parce que je connais ton affection pour les noms de rues et de villes amusants, Cricri.
La seconde parce qu'elle me rappelle un jeu auquel nous nous adonnions avec ma sœur quand nous étions petites et que nous passions nos vacances en Normandie. Tu n'es pas sans savoir que bon nombre de noms de communes se terminent par -ville dans la région. Et quand tu as dix ans, c'est très rigolo de dire que tu es partie en vacances à la ville du trou, plutôt qu'à Trouville ;-) !

Tu comprendras donc pourquoi, régime oblige, Croissanville, je ne fais qu'y passer vite fait !

*

Lettre à l 'Héritier #4


Dis, mon petit Pierrot... Oui, je sais, ça fait un bail que tu n'as pas entendu le son de ma voix. Enfin, ici ! Parce que, quand même, tu ne peux pas dire que je t'ai particulièrement snobé ces derniers temps, même si je t'ai surtout parlé dans ces moments où nous ne sommes qu'entre nous, je l'avoue. Mais c'est comme ça, tu comprendras quand tu seras grand... Non seulement, tout ce qu'il y a entre nous ne regarde pas la Terre entière, mais en plus, il existe un truc 'achement pourri qui s'appelle l'Oeil de Moscou, c'est un peu compliqué à t'expliquer là, comme ça, avec des mots simples qu'un tout-petit comme toi pourrait aisément comprendre, et puis tu sais, moi, mon rôle, c'est de te protéger des saloperies de la vie... Et comme tu en rencontreras bien assez dans ton existence, des saloperies, je me fais fort de t'épargner toutes celles que je peux t'épargner ;-) ! Mais bon, en résumé, c'est comme un vieux chewing-gum qui collerait à ta première petite chaussure : super-chiant et t'arrives pas à t'en débarrasser !!!

Bref, là n'est pas le propos de l'apostrophe du jour...!

Figure-toi qu'hier, je suis tombée par hasard enfin c'est un peu plus compliqué mais je te fais grâce des détails sur ce tableau de Steinlen qui me fait venir les larmes aux yeux à chaque fois que je le regarde. Tu en penses quoi, toi, de l'accrocher un jour au mur de ta chambre...? Bon, y'a pas urgence parce que, figure-toi que, pour l'instant, Pierrot et le chat, c'est son nom, est juste introuvable sous quelque forme de reproduction que ce soit. Sauf en carte, mais bon, tu mérites mieux que du 10x15 quand même !
Cela dit, Maman a de super copines sur FB (un truc pas fait pour les tout-petits dans ton genre) qui ratissent le cyber-espace et qui sonneront le clairon pour me prévenir quand il sera temps de sortir le marteau, les clous et tout et tout !!!!

Et puis, ça ira super bien avec les jolis meubles que j'ai vus... Mais ça, chut, je te le raconterai un autre jour... ;-) !

*

mercredi 6 juin 2012

Barcelone noir, présenté par Adriana V. López & Carmen Ospina


Barcelone ne cesse d'être plébiscitée par les touristes du monde entier. Architecture Art nouveau, plage, vie nocturne trépidante, musées, gastronomie : tous les ingrédients sont réunis pour attirer les visiteurs dans la capitale catalane.
Mais les dédales de ruelles de la Ciutat Vella, le quadrillage méticuleux de l'Eixample et le front de mer embrumé de la Barceloneta peuvent révéler bien d'autres facettes. Les nouvelles rassemblées dans cette anthologie dessinent le visage méconnu de la Barcelone d'aujourd'hui, véritable melting-pot, cité de contradictions à l'histoire tourmentée.

"Les quatorze histoires qui vont suivre détourneront votre attention de l'animation des Ramblas et des spirales de Gaudí, la reportant sur la face plus sombre de la ville. Celle que ne traversent jamais vos visites guidées."
Adriana V. López & Carmen Ospina

 Adriana V. López est auteur, traductrice et directrice d'anthologies. Elle écrit aussi pour le New York Times, le Washington Post, le Los Angeles Times et Bookforum. Membre du PEN Club America, elle partage son temps entre Madrid et New York.

Carmen Ospina est née et a grandi en Colombie. Elle a vécu à New York pendant huit ans où elle a été journaliste free-lance. Elle dirige le programme numérique d'une maison d'édition espagnole à Barcelone où elle vit depuis 2006

***

Souviens-toi l'été dernier début mai, je te faisais part de mon engouement pour des recueils de nouvelles noires qui venaient d'intégrer les étagères d'une de mes innombrables bibliothèques. Et bien figure-toi que, grâce aux éditions Asphalte, je te propose de découvrir une nouvelle destination, glauque et un peu sanglante, assez flippante en fait. En effet, c'est demain que sort Barcelone Noir. Viens, je t'emmène !!!

Voici donc quatorze nouvelles qui ont pour cadre les différents quartiers de la cité catalane. Plutôt loin des Ramblas, ou de l'œuvre de Gaudi, pas vraiment dans la Barcelone des cartes postales. Un peu, beaucoup, passionnément, la ville est dans chaque texte un personnage à part entière. J'avoue, je ne connais pas Barcelone, tout juste ai-je réussi à enfin découvrir un bout d'Espagne l'hiver dernier, mais je ressors de cette lecture avec un véritable sentiment d'évasion. Difficile à décrire mais assez inédit, il faut bien l'avouer.
J'ai aussi beaucoup apprécié le fait que bon nombre de ces récits permettent d'aborder certains aspects spécifiques de l'histoire et de la société espagnoles, j'aime refermer un ouvrage en ayant l'impression d'avoir appris des tas de choses, et là, ça a été le cas.
Quatorze auteurs différents, certains très connus, d'autres moins, mais bon, en même temps, je ne t'ai jamais caché ma méconnaissance des lettres hispanophones... En tout cas, c'est autant de styles différents, de façon de ressentir les faits, de décrire les émotions, et cette diversité enrichit merveilleusement la lecture.

 Mention spéciale pour Sweet Croquette de David Barba, qui fait référence à la disparition mystérieuse du gastronome globe-trotter Pascal Henry, après un repas à elBulli, un fait divers qui, à l'époque, n'avait pas manqué d'interpeler la gourmande que je suis. Et puis, cette nouvelle parle aussi de livres, c'est te dire si elle avait tout pour me combler ! Reste qu'il faut quand même avoir le coeur bien accroché ;-) !
J'ai aussi beaucoup aimé Quartiers chics, de Jordi Sierra i Fabra, une intrigue qui se trâme autour d'une bonne philippine dans les beaux quartiers. Peut-être plus classique, un peu convenue, mais tellement bien ficelée, et j'ai adoré sa construction !
Mais bon, loin de moi l'idée, ni même l'envie de catégoriser chacun des quatorze perles composant ce recueil. Non seulement, je trouve cela assez stérile, comme procédé, mais surtout inutile, puisque ce que j'ai moins aimé aura peut-être valeur d'extase livresque pour toi.

Au risque de me répéter, je ne me lasserai pas de revenir sur l'idée de génie que représente cette collection. De mon expérience de libraire spécialisée dans le tourisme, je garde en mémoire que certains voyageurs sont aussi de grands lecteurs et beaucoup d'entre eux apprécient de lire des fictions en rapport avec leur destination, que ce soit avant leur départ, pendant leur voyage ou pour entretenir les souvenirs à leur retour. A moins d'avoir une culture littéraire en béton armé, il n'est pas forcément évident de trouver aisément soit des livres à acheter, soit des livres à conseiller, selon que l'on est d'un côté ou de l'autre du comptoir. Du coup, ne cherche plus, j'ai ce qu'il te faut : si tu pars à Los Angeles, Londres, New York (plus spécialement Brooklyn), Rome, Mexico, Delhi et, dès demain, Barcelone, tu trouveras d'excellentes lectures chez Asphalte pour accompagner ton voyage !
Pour finir, je ne pouvais pas, en mélomane avertie assumée, ne pas te parler des playlists, le petit plus qui fait du bien aux oreilles ! Sur le rabat de la quatrième de couverture, tu trouveras une sélection de titres ayant inspiré les différents auteurs, qu'ils ont écouté tout en rédigeant leurs textes, sélection que tu pourras écouter "en vrai" sur le site des éditions Asphalte, elle est terrible aussi cette idée-là, tu ne trouves pas...?

Voilà, Barcelone Noir, ça sort demain dans toutes les bonnes librairies et, si j'ai un conseil à te donner, c'est bien celui-là : offre-toi donc une virée sombre en Espagne !

*
Un grand merci à Estelle de chez Asphalte.

Rituel annuel sous le signe du poisson - Mercredi gourmand #57

Le temps passe, le temps passe et je m'aperçois que je ne t'ai pas tout dit sur nos anniversaires, à mon chéri et à moi. En effet, après le repas familial, je te présente aujourd'hui le resto : le second des rituels gourmands liés cette période de l'année, un moment précieux, pour tout un tas de raisons !

Cette année, au menu, il y avait...

Une amuse-bouche qui avait des airs de rillettes de la mer...


Mon beau Normand dans un rayon de soleil et des Americano maison comme je les aime...


Une entrée tellement belle que je l'ai photographiée sous toutes les coutures...


Même qu'il y avait du homard dedans ;-) !


Celle de mon Chéri était à base de langoustines et de foie gras...


Pour continuer, j'ai choisi une lotte rôtie en croûte de sésame grillé...


Je ne me souviens plus de la nature des accompagnements mais je n'ai pas oublié à quel point c'était divin.


Et mon Homme, une dorade à la dieppoise...


Des desserts aussi bien sûr mais, tu me connais, le sucré me laisse rarement un souvenir impérissable, je n'y peux rien, je suis comme ça !

Et toi, tu aimes les petits restos en amoureux...?

***

Bien d'autres gourmandises à déguster chez...

- Bouboulette, grave raisonnable avec ses belles salades ;-) !
- Maman@Home qui verse elle aussi dans le rituel annuel mais en version sucrée, la gourmande !!!
- Sophie avec de divins petits biscuits à grignoter avec le thé en attendant le retour du soleil.
- Nikit@ chez qui la récolte s'annonce très belle en ce mois de juin.
- El qui souffre d'une moulmoulite aigüe et, je le crains, incurable !
- Chocoladdict, en trafiquante de thé matcha mais c'est pour la bonne cause.
- Ptisa qui nous propose de quoi nous désaltérer en cas de fortes chaleurs.
- Evelyne qui nous sert un dessert d'été tout en saveurs et en fraîcheur.
- Petit Diable et la plus terrrrrible des gourmandises bretonnes.
- Nath qui nous emmène au Maroc pour un voyage gourmand.
- Sandy à qui je décerne sans hésiter le titre de Reine du Jeu-de-Mots Gourmand de la semaine !
- Mgie les bons tuyaux qui mélange les genres, mais en terme de gourmandise, tout est permis.
- J'adore J'adhère qui rejoue Top Chef dans sa cuisine, avec succès, force est de le reconnaître.
- Chris35 et son divin clafoutis aux saveurs du Sud, certainement aussi bon qu'il est beau !
- Maya Lou qui marie rhubarbe et fraises des bois sur sa tarte.
- Marie-Do et une insoutenable surenchère en matière de régression !!!
- Virginie avec un délice de mi-cuits fourrés, on en mangerait !
- Maman bavarde et Niafette qui se sont éclatées dans un atelier pâtisserie.
- Tortue qui gâte les hommes de la maison à coup de clafoutis.
- Arlette et sa tarte qui ressemble à une pizza, et vice versa.
- Lucky Sophie, super bien assistée pour réaliser ses premiers macarons.
- Ava qui se fait un petit plaisir chez un emblématique glacier parisien, dans un cadre de rêve.
- Estelle et un magnifique tartare de bœuf façon thaï.
- Stussy et un petit plat dont on aimerait bien connaître la recette, ma foi ;-) !
...


*** Ne m'en veux pas, je n'ai, une fois de plus, pas commenté toutes les participations la semaine dernière, et j'en suis plus que désolée... Mais, en même temps, si tu savais le m*rdier que c'est dans ma tête et dans ma vie en ce moment, je suis certaine que tu ne parviendrais pas à m'en vouloir tout à fait d'être aussi désorganisée en matière de blogouillage ;-) ! ***

***

Edit de 9h15...

Je viens de m'apercevoir qu'il existait un "autre" Mercredi Gourmand, depuis peu de temps... Il traîne sur HC, sur FB aussi. Outre le fait que, tu me connais, ça m'a passablement énervée,  je tiens à te préciser que je n'ai absolument rien à voir avec. Ça, c'est dit !!!
Et je me répète, je n'ai pas la prétention d'avoir le monopole de quoi que ce soit dans la sphère blogo, mais au moins, moi, quand je veux créer un rendez-vous, je fais quelques recherches pour savoir si le nom n'a pas déjà été utilisé, j'dis ça j'dis rien !

***

Edit de 9h35... T'inquiète, le coup de colère est déjà passé ;-) ! On peut maintenant revenir à des choses plus agréables !

 Il ne t'aura peut-être pas échappé que je vais bientôt partir en vacances. Ou peut-être que ça t'aura échappé mais en fait, ça me rassure de savoir que, fondamentalement, tu t'en bats un peu les cacahuètes, de ma laïfe !
Bref, si j'ai décidé de confier ma vraie maison et mes chats à mes parents, ma maison virtuelle à quelques copines blogueuses, il me fallait aussi trouver une Mercredi-Gourmand-sitter. À vrai dire, j'avais ma petite idée ! Dans le même temps, je ne voulais pas lui donner trop de boulot, je pense qu'elle en a déjà bien assez.
Mais bon, maintenant qu'elle a accepté, je peux bien te le dire : je ne suis que joie au moment de te l'annoncer ! Le 20 juin prochain, c'est chez Sophie qu'aura lieu le Mercredi Gourmand, on t'en reparle très vite !!!

*