mercredi 29 juin 2011

Des Marennes-Oléron et de la jonchée - Mercredi Gourmand #16

Une gourmande comme moi qui visite une région, y'a une chose à côté de laquelle elle ne passe jamais : la gastronomie locale. Je ne goûte pas forcément tout, mais au moins tout ce que je peux !

Voici deux des petits plaisirs du week-end dernier...


 Les huîtres, je ne t'explique pas ce que c'est, ça devrait aller...


Quand à ce bidule blanc, ça s'appelle de la jonchée. Il s'agit d'un fromage frais préparé avec du lait caillé, aromatisé au lait d'amande amère et enroulé dans des joncs. Tu manges ça arrosé de Cognac et saupoudré de sucre, ou alors accompagné de fruits rouges ou de confiture. Évidemment, si, comme moi, tu n'aimes pas l'amande amère, n'insiste pas, ça ne passera pas.

Et puis il y a aussi eu du melon, de la brioche, du poisson, du Pineau, du beurre... Bref, plein d'autres petits bouts de Charente !

Et toi, quand tu visites, tu goûtes à tout...???

***

D'autres gourmandises chez :

- Nikit@ qui a reçu de très jolis bonbons acidulés en cadeau.
- Pacic et une technique très travaillée pour manger les biscuits du goûter.
- Sophie qui associe cranberry et noix de pécan dans des cookies qui ont l'air super appétissants.
- Eve et sa vision du petit déjeuner de rêve.
- MyrtilleD avec qui nous partons déguster des tapas à Majorque.
- Mamysoren et un petit prince qui se régale de fraises au sucre.
- MamI qui nous sert une recette très fraîche, de circonstance !
- Chocoladdict qui nous présente une gourmandise qu'elle partage avec Zaza.
- Evelyne chez qui tu devras bien faire attention à ne pas te tromper de bonbons !!!
- Ptisa et un cocktail basque bien tentant, ma foi ;-) !
- Estelle qui nous propose une savoureuse recette de sauce aux tomates cerises.
- Maria et son atelier pâtisserie familial.
...

*** Tu ne t'inquiètes pas, la journée est chargée pour moi, je ne pourrais probablement pas mettre la totalité des liens en ligne avant demain, ni non plus te laisser de commentaire... Mais je ne t'oublie pas. ***


*

mardi 28 juin 2011

R comme roses trémières

LA fleur emblématique de la Charente Maritime, que l'on trouve partout dans les rues et qui ajoute à l'effet de dépaysement...









Coup double... À la fois pour le True Colors de Nikit@...


Et, en retard, pour la Vie en rose du lundi des Chroniques de Cla.


*

Mon week-end au ralenti

La Charente Maritime, c'était un genre de mini coup de folie... Mes beaux-parents y sont actuellement en cure et avaient lancé comme ça l'idée qu'on les rejoigne pour quelques jours. Ça tombait plutôt mal avec le Brevet de Mademoiselle A. mais, un peu d'organisation plus tard, nous avons finalement pu prendre la route samedi matin.
Et, comme quelques photos font parfois bien mieux qu'un long discours, voici donc un résumé de ces deux jours qui nous ont fait le plus grand bien !

Rochefort et la Corderie Royale... Vas-y, wikipédie si tu veux en savoir plus ;-) !




Corderie Royale qui abrite une librairie, j'en ai rarement vu d'aussi belle... Entièrement dédiée au voyage en règle général et plus particulièrement au monde de la mer, elle m'a émerveillée et je t'avoue que, si j'y avais été seule, j'y aurais passé mon après-midi. Mon compte en banque aussi !!!


Une petite escapade à Fouras le soir, pour profiter d'un exceptionnel coucher de soleil sur l'Atlantique. Fouras dont j'ai appris au passage, non sans déception, qu'on ne prononçait pas le S final... Merci Fort Boyard de m'avoir enduite d'erreur, comme je disais quand j'étais petite !!!





Re-Fouras dimanche matin, c'était jour de marché. Un marché bien calme ma foi, les vacanciers n'étant pas encore tout à fait arrivés dans la région, mais riche en spécialités locales, je t'en parlerai demain.





Et puis, le midi, mes beaux-parents nous ont emmenés pour ainsi dire au bout du monde : déjeuner sur l'Île Madame, un minuscule bout de terre situé dans le Pertuis Charentais. Au programme, apéritif sous les oliviers et repas à la ferme aquacole.



Le tout sous un soleil de plomb, je ne vais pas te faire un récapitulatif des températures caniculaires enregistrées sur la France ce week-end, de toute façon, il y a de fortes chances que tu en aies souffert toi aussi ! Nous avons tenté de prolonger la balade en sortant du restaurant mais nos jambes ne nous portaient plus et nous sommes vite revenus au camping pour pouvoir piquer une tête dans la piscine...
*** Aaahhh... Le camping... Ça, juste pour toi, ça sera l'objet d'un autre billet.
Tout comme deux autres petites bricoles, mais tu comprendras quand je les publierai. C'est à dire en temps et en heure ;-) ! ***

Deux jours, c'est court mais, quand ils sont bien employés, on peut vraiment en faire quelque chose de bénéfique. Et ça a été le cas là : nous sommes revenus avec l'impression d'être carrément partis en vacances, ça nous a fait un bien fou !

Pour les Mardis tout doux de Maman@Home.


*

samedi 25 juin 2011

La femme de la semaine : la reine de la pédale, j'ai nommé l'inoxydable Jeannie Longo !


Depuis 32 ans, il n'y a pas une nana en France qui pédale plus vite qu'elle, c'est hallucinant... 58 titres nationaux... Quel palmarès !!!

Quand je pense que moi, en vélo, j'ai mal au dos, j'ai mal aux jambes, j'ai mal au c*l... Que, du coup, je ronchonne plus que je ne pédale... Que je m'arrête tous les dix mètres pour prendre une photo, pour nourrir les canards sur le canal...

Elle peut dormir sur ses deux oreilles, Madame Longo, ce n'est pas demain la veille que je viendrai lui faire quelque concurrence que ce soit ;-) !

*

Ma semaine sur la blogo #4


Avec vous cette semaine...

J'ai constaté que, fêter les papas, ça pouvait être un truc très fatiguant.
J'ai eu la chance d'assister, quasiment en direct, à un merveilleux coup de foudre.
J'ai envisagé de proposer une après-midi pâte à modeler à ma Lilly.
J'ai voulu passer commande d'un super accessoire pour Miss KK.
J'ai découvert avec horreur qu'il y avait des phtalates vraiment dans tout.
J'ai été invitée à célébrer une très grande dame de la mode.
J'ai rugi de plaisir devant des rouges ardents.
J'ai littéralement halluciné devant le travail d'un jeune photographe suédois.
Je n'ai toujours pas abandonné l'idée d'acheter des meubles pour mes chats.

Et surtout, surtout, surtout, je me suis insurgée devant l'innommable acharnement dont a été victime une jeune entrepreneuse.

*

vendredi 24 juin 2011

Q comme quiétude

Et la quiétude, pour moi, c'est le moment magique du coucher de soleil.





J'aime voir le ciel s'emplir de couleurs chaudes, suivre du regard l'énorme boule de feu qui part se cacher derrière la ligne d'horizon. Le temps semble alors suspendu...

Pour le True Colors de Nikit@.


*** Clichés "empruntés" sur le net. ***

***

Edit de 12h37...

Dans la série gourde-un-jour-gourde-toujours, je demande celle qui va retourner le net à la recherche de photos de couchers de soleil alors qu'elle est à peu près capable d'en prendre elle-même... ;-)


*

Euh l'aut'... L'orthographe...!!! - Clic-clac #35


C'est ce que je me suis dit la première fois que j'ai vu ce panneau. Et toutes les autres fois d'ailleurs. Jusqu'à ce que j'apprenne que DIRECCTE, ça voulait en fait dire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi... Rien que ça ;-) !

La photo n'est pas très belle car prise un peu à l'arrache, avec Mister Lulu, en revenant d'une virée en ville tout à l'heure, mais l'intention y était.

Pour le dernier clic-clac de Cricri de la saison !

*

mercredi 22 juin 2011

Plaisir simple d'une no-more-desperate housewife


Pinaise... J'en crois pas mes yeux... Pour un peu, je dormirais dans la cuisine cette nuit, histoire de bien bien réaliser ce qui m'arrive... Pas croyable...
ON A UN LAVE-VAISSELLE !!!

Mes parents sont arrivés vendredi soir pour passer le week-end avec nous.
Samedi après-midi, autour de 16 heures, j'avais lavé quelque chose comme 15 assiettes, autant de verres, 5 mugs, 2 déjeuners, 6 ou 7 tasses à café, des dizaines de couverts... Je te fais grâce des plats de service, des saladiers, des moules et autres Tupperware... J'en ai passé du temps à me ruiner le dos devant mon évier... :-S

16 heures samedi, je jette le torchon, je m'avachis devant Monsieur Mac histoire de faire une pause... Et là, ma mère, qui a un talent fou pour trouver les mots qui réconfortent, me fait : "Quand même, ça serait mieux avec un lave-vaisselle !"...

Ouais, Maman, ça serait mieux avec un lave-vaisselle, je n'en doute pas, mais je vais le trouver où, l'argent pour l'acheter...??? Mouais, je sais, j'en ai quand même un tout petit peu mais, à vrai dire, je n'avais pas imaginé cette option-là...

Un quart d'heure plus tard, le lave-vaisselle était trouvé sur internet et surtout, commandé !!!
J'ai réalisé au passage une substantielle économie de 253€, les soldes avant les soldes, j'avoue, je me suis pas mal démerdée !
Nous l'avons récupéré ce soir et je me suis régalée comme au spectacle pendant que Petit C. l'installait.... Et maintenant, je n'attends plus qu'une chose : qu'il soit plein pour enfin le faire tourner... Je sais, j'ai des plaisirs simples ;-) !!!

*

Appel au sable !

Hebergeur d'image

Tu le sais peut-être, je t'en avais parlé , je suis arénophile. Si tu as la flemme de suivre le lien, je te re-traduis le truc : je collectionne le sable.
Et je reviens vers toi avec ma passion à la c*n parce que tu fais peut-être partie des gentilles âmes qui m'avaient alors proposé, dans les commentaires, de me rapporter quelques grains de leur lieu de villégiature... Bah oui, les vacances approchent !!!

Alors, si tu es toujours d'accord, je viens te donner un genre de marche à suivre qui, je l'espère, te rassurera sur la faisabilité du truc, et qui t'évitera de te poser tout un tas de questions ;-) !

En terme de quantité, ce dont j'ai besoin, c'est l'équivalent de deux poignées, la contenance d'un pot à épices... Enfin, tu vois, quoi.
Tout ce que je te demande, c'est de noter l'endroit où tu l'as ramassé : le nom de la plage ou du désert, le bled, la région... Bref, plus c'est précis, mieux c'est... C'est un peu le côté chiant de la collectionneuse !
Quand tu rentres chez toi, après d'excellentes vacances bien méritées, tu mets ton sable dans un sac plastique, tu le pèses et tu m'envoies un petit mail avec le poids du sable et ton adresse, afin que je puisse t'envoyer une enveloppe affranchie pour que tu m'expédies l'objet de ma convoitise.

Bref, en résumé : tu pense à moi deux minutes, tu jettes deux poignées de sable dans un sac plastique, puis un petit papier avec le nom de la plage/ville où tu l'as ramassé, tu fais un nœud au sac, tu mets tout ça sur une balance et tu me mailes le poids qui s'affiche... Après, je m'occupe de tout ;-) !

Et tu me rends incroyablement heureuse, ça, c'est pas négligeable !!!

***

Edit du 23 juin...
Puisque tu me l'as demandé, je suis en train de préparer une liste de tous les sables que j'ai déjà en ma possession, histoire que tu ne charges pas tes valises pour rien ;-) !
J'ai créé une page spéciale juste pour ça, regarde juste sous ma bannière, tu trouveras l'onglet en question.

*

Manger des fraises autrement - Mercredi gourmand #15


C'était au restaurant, avec Petit C., la semaine dernière. Un dessert que lui avait déjà goûté mais pas moi... Je me suis rattrapée pour le coup !

Les brochettes sur lesquelles sont piquées les fraises sont en fait des branches de romarin. Elles sont ensuite rôties, arrosée d'un sirop de vinaigre balsamique et saupoudrées de brisures de crêpes dentelle. À côté, une boule de glace à la crème fraîche... Comprendre par là, une crème glacée parfum crème fraîche... Ben oui, quoi, on est en Normandie, on assume !!!
Un délice mêlant parfums et douceur...!

***

Tu as commencé par le dessert avec moi, maintenant, tu peux aller glâner d'autres gourmandises chez :

- JeNeSuisPasUnCordonBleu qui t'offre une version salée d'inspiration italienne de la légendaire Tatin.
- Nikit@ et des fraises qui donnent envie de passer à travers l'écran !
- MamySoren qui a, la nuit, de folles envies de sucré.
- Armelle et un délicieux menu estival.
- Ptisa et ses gourmandises basques.
- Pacic qui t'a préparé un délicieux milk-shake.
- Sophie chez qui tu vas vraiment te régaler si, comme moi, tu es un(e) fan de banane.
- Eve et des étagères remplies de miel. Mmmhhh... De quoi ravir les oursons gourmands !
- MyrtilleD et ses jus de fruits de saison.
- Evelyne qui n'en finit plus de sortir des gourmandises de son chapeau ;-) !
- Memy et de bien belles framboises customisées.
- Estelle qui me touche beaucoup avec une recette secrète de sa maman.
- Lady Gagathe chez qui noir, c'est noir !
- MamI et de très originaux makis sucrés.
- Maria qui a transformé une recette ratée en véritable succès !
...


*

mardi 21 juin 2011

De la provocation sur le net...


Ce n'est pas une nouveauté, il y a toujours eu des petits malins pour jouer la provocation sur internet. Comme ça, juste pour s'amuser. Par pure connerie en somme.
Mais ce que j'ai vu ce week-end sur FesseBouc m'a filé la gerbe... Oui, je sais, ce n'est pas joli joli, comme expression, mais il n'y a rien d'autre qui convienne pour décrire ce que m'inspirent les pourris qui officient ainsi sur la toile.

Une fois n'est pas coutume, tu vas voir, je vais pousser un coup de gueule mais je ne te ferai pas rire... Mettre de l'humour dans ce billet-là, ça serait m'abaisser au niveau des vers de terre que je viens ici dénoncer.

L'objet de mon énervement : un groupe portant pour nom "Pour que les trisomiques remplacent les taureaux dans les corridas"... À ce stade-là, je leur fais, malgré moi, bien assez de pub pour me permettre d'omettre de faire le lien vers eux... :-S
Je connais bien le genre de petits malins qui sont derrière ces abominations. Leur seul but est de provoquer. Ils se planquent derrière leur écran, lâchent leur petite bombe, puis se bidonnent en voyant les gens s'étriper sur le mur de leur groupe de connards.
Ils doivent aussi bien jouir en constatant qu'ils font des adeptes puisque le nombre de décérébrés qui j'aiment ne cesse de grimper en flèche et que, du coup, ça donne des idées d'autres groupes à la con, du style "Je suis leucémique et xénophobe" dont la photo de profil représente des enfants malades avec des croix gammées tatouées sur le crâne...
Je sais très bien qu'il doivent aussi bien jouir en lisant des billets comme le mien, celui que je suis en train d'écrire, là, celui que tu es en train de lire.
Ce qui m'affole, en plus, dans cette histoire, c'est que, le groupe en question, il a été monté par une personne plutôt cultivée et lettrée, à en juger par la tournure de ses publications : style soigné, pas de faute d'orthographe, une culture qui semble solide... N'y aurait-il donc pas moyen de mettre de tels talents au service d'une noble cause...???

J'ai un immense défaut : j'ai une foi absolue en la bonté de l'être humain. Ouais... Je sais... Je suis une rêveuse, une idéaliste et il serait parfois temps que j'atterrisse... Mais que veux-tu, cela fait 40 ans que c'est comme ça, je crois bien qu'on ne me changera pas...

Bien évidemment, je n'ai pas été la seule à m'en offusquer et à signaler cette ignominie aux administrateurs. Le groupe a disparu. Un temps. Pour mieux renaître quelques heures plus tard, puisque je viens de constater qu'il était de retour aujourd'hui.
Qu'à cela ne tienne, je continuerai à me battre jusqu'à ce qu'il soit enterré pour de bon. Et je sais que je ne serai pas la seule. Il y a des limites de décence et de respect à ne pas franchir et là, elles ont été tout simplement pulvérisées... On n'attaque pas une personne sur sa différence, et je trouve ça encore plus immonde quand la personne en question n'est pas là pour se défendre, ou ne peut le faire...

Si, toi aussi, tu veux faire quelque chose, il existe des moyens officiels de signaler ce genre de m*rdes : directement auprès du Ministère de l'Intérieur, ou alors par le biais d'associations comme Point de Cont@ct. Des adresses à retenir, on peut toujours en avoir besoin. Hélas.
Et tu sais quoi...??? Peu m'importe que cette bande de branleurs provocateurs me traitent ensuite de collabo sous prétexte que je les ai dénoncés... Peu m'importe que ça les fasse marrer, de me voir ainsi m'exciter... Moi, au moins, je peux toujours me regarder droit dans les yeux quand je suis devant mon miroir...

*

Mon niéçou grandit...


Elle fera sa première rentrée à l'école en septembre prochain et a eu le droit hier à une journée d'adaptation. Histoire de découvrir son futur environnement, ses petits camarades et de faire connaissance avec sa maîtresse. Très très à l'aise, la Demoiselle a adoré ;-) !
Et moi, je suis super émue de constater que ma petite princesse grandit si vite !

Pour les Mardis tout doux de Maman@Home.


*

lundi 20 juin 2011

Ficoïdes


Les petites plantes bien flashy offertes par ma belle-mère pour mettre un peu de couleur dans la grisaille normande... C'est qu'on vient de passer une semaine sous la pluie, nous... ;-) !

Pour la Vie en rose du lundi des Chroniques de Cla.


*

Mon nouveau livre d'images - Un lundi parmi tant d'autres #24


C'est Pinterest, un site génial sur lequel je m'éclate comme une petite folle depuis ce matin.
C'est comme un immense tableau en liège sur lequel tu viens punaiser les images qui te font tripper sur le net. Du coup, tu te retrouves avec ton cahier de tendances à toi. Tu peux même créer différents tableaux, classer tes images par thèmes, laisser libre cours à ta fantaisie... C'est, comme beaucoup de choses sur le net, hyper addictif, mais je m'en fous, je ne me soigne pas ;-) !

Au passage, un grand merci à Valy grâce à qui j'ai pu découvrir ce petit monde magique.
Parce que, oui, je ne t'ai pas tout dit, mais tu n'y accèdes que sur invitation. Et ça tombe plutôt bien parce que, pour l'instant, je n'en ai distribué aucune. N'hésite donc pas, si ça te tente, à me le dire en commentaire.

Pour le premier Lundi parmi tant d'autres de Zaza sans Chrys, qui nous manque déjà et à qui j'envoie des bises !


*