Petite musique de nuit

by - samedi, décembre 04, 2010


Avant la nuit, il y a eu une soirée, pas mauvaise au demeurant, pas transcendante non plus... Juste tranquille.
Mademoiselle A, sa copine et les lasagnes maison de Petit C, si bonnes qu'elles arrivent même à en manger au petit déjeuner.
Puis un dîner au calme pour nous deux, même pas dérangé par les habituels gloussements des ados dans la chambre au-dessus.
Gelés, fatigués, nous avons échoué sur notre canapé tels deux vielles et grosses patates une plage déserte au Vietnam, coincés entre des bébés tortues tout juste écloses, le début de la mousson et des voleurs de bananes, menteurs qui plus est...
À lire comme ça, ça a tout de la soirée loose, mais nous, à vivre loin l'un de l'autre pendant deux ans et demi, on les a tellement attendus, ces petits moments sans histoire du quotidien qu'on les apprécie vraiment, maintenant qu'ils nous appartiennent !

Bref, une fois la styliste ongulaire renvoyée en Suisse, Petit C est monté se coucher.
Moi, pas fatiguée au point de m'endormir de suite, je suis restée à larver devant la télé... Cette fois-ci en compagnie de vieilles botoxées, mères possessives, qui ont sérieusement loupé un truc dans l'éducation de leurs rejetons puisqu'à 25, 30 voire 39 ans, ceux-là sont grimpés sur un piédestal d'où aucune morue belle-fille potentielle ne parviendra à les déloger / n'ont jamais vu le loup, enfin, la louve, bien trop occupés qu'ils étaient à bricoler leur ordinateur / connaissent tous les secrets de fonctionnement d'une cabine à UV alors qu'un fer à repasser leur fait peur / ne pensent qu'à jouer à touche-pipi si possible avec des filles n'ayant ni valeurs ni le QI d'Einstein... etc etc... (Prière de rayer les mentions inutiles !)
Soyons clairs, ici, le vendredi, c'est soirée lobotomie !!!

Quand je me suis finalement décidée à monter dans notre chambre, j'ai pu constater avec bonheur que Petit C ne ronflait pas !!!
Chiffon m'avait chauffé la place dans le lit et tout ce petit monde dormait dans le calme, dans le silence...

Mais c'était sans compter sur mon arrivée...

Je ne sais pas si mes *** Biiiiiip *** kilos ont déséquilibré quelque chose dans le matelas quand je me suis installée, toujours est-il que la quiétude de la nuit normande s'est quasiment instantanément transformée en enfer une fois que j'ai été couchée...
Juin 44, le retour... Les bombardements, à côté de ce que j'ai dû endurer cette nuit, c'est de la petite bière !!!
OK, Petit C est loin d'être un modèle de poche, d'avoir une hygiène de vie confinant à la perfection, mais p*****, j'ai fait quoi, moi, pour mériter ça...???????

J'ai commencé par installer Chiffon sur mon oreiller, à portée de main pour pouvoir la caresser tout en lisant et surtout à portée d'oreille, dans l'espoir, vain je préfère vous le dire de suite, que ses ronronnements, fort puissants, couvriraient largement ceux, beaucoup moins mélodieux et apaisants, du gros lion couché à nos côtés...
Après, toutes les deux pages, je me suis mise à pousser des sifflements stridents... Micheline Dax, sors de mon corps ! Sans résultat... :-S

Je suis actuellement plongée dans une série de science-fiction, une excellente trilogie en cinq tomes, ce n'est pas moi, mais l'auteur qui le dit !
J'ai du mal, beaucoup de mal, avec la science-fiction, et même si c'est absolument génial, très drôle, très rythmé, ma lecture requiert un minimum de concentration.
Exactement ce qui peut nous manquer quand, à chaque fin de phrase, notre esprit vagabonde à la recherche d'une idée pour faire "taire" le ronfleur...!
Les soupirs, la petite "poussette" délicate, puis moins aimable, re-sifflements, j'en passe et des meilleures !

À chaque fin de chapitre, je me disais : "Je ne peux pas rester dormir ici... Je ne vais d'ailleurs jamais dormir si je reste ici...".
Et puis, le froid, la paresse, l'heure avancée, je terminais le chapitre suivant, me redisais la même chose, mais ne sortais toujours pas du lit.
Le pompon, c'est qu'entre-temps, Chiffon, elle, elle a réussi à s'endormir...!

Deux heures du matin, l'overdose...
Équipée d'un bon pyjama, de chaussettes, de mon peignoir, d'un gilet, mon bouquin et mon oreiller sous le bras, je suis descendue m'installer sur le canapé... Où j'ai enfin dor-mi !!!

Je ne vous dis pas le coup de stress ce matin pour Petit C, quand il s'est réveillé seul dans le grand lit, qu'il a découvert que je ne m'étais réfugiée dans aucune des chambres des enfants et qu'il m'a trouvée, dans le salon, avachie sur le canap' telle une baleine échouée, emberlificotée dans un plaid, a deux doigts de tomber par terre et... Ronflant tout ce que je savais !!!

Oh mon Cœur, mais qu'est-ce que tu fais là...???
* Un tennis, ça ne se voit pas...? *
Oh non, ne me dis pas que c'est parce que je ronflais...???
* C'est pas moi qui l'ai dit ! *
Oh mon Amour, je suis désolé, je suis un monstre...
* Non... Juste un mec qui ronfle...! *
Mais pourquoi tu ne m'as pas réveillé...???
* Ben, à vrai dire, j'ai bien essayé... *
Oh mon Bébé, je t'aime...
* ... *
Je t'aime, je t'aime, je t'aime...
* ... *
Oh, je t'aime mon Cœur !
* Je t'aime aussi Mamour ! *
Promis, je vais trouver une solution pour que ça cesse, cette histoire de ronflements !
* Yesssssss !!! *

Si jamais vous, vous avez des idées, un remède miracle de grand-mère, des trucs et astuces infaillibles etc etc, si vous aussi vous êtes passé(e)s par là et que vous vous en êtes sorti(e)s, je vous en supplie compte sur vous, laissez-moi un petit mot... Que je me sente au moins soutenue ;-) !!!

*

You May Also Like

10 commentaires

  1. Tu as essayé les boule quiés? Mon homme écoute la radio le seul, il en a besoin pour s'endormir mais moi, je ne peux pas dormir avec la radio. Il existe des boules quiès très performantes.

    RépondreSupprimer
  2. Il existe des sprays en pharmacie mais je ne sais pas si c'est efficace ! Bon courage pour la nuit prochaine...

    RépondreSupprimer
  3. Bon ok il a fallu que je regarde le programme de télé d'hier soir pour trouver ce que tu avais regardé..... Mais qu'est-ce que j'ai ri à lire ton article.......... je sais ce n'est pas drôle mais tu as tellement bien décrit la scène que j'y étais presque dedans !!!!.......
    Une idée : ben le mp3 dans les oreilles avec de la belle musique..... au fait c'était quoi ton bouquin ?????
    Bisous et bonne sieste crapuleuse. ben quoi qu'est-ce que j'ai dit ? Y a des trucs à rattrapper de la nuit dernière non ?????

    RépondreSupprimer
  4. la recette de Ptisa :
    1. se coucher à une heure raisonnable
    2. éviter les émissions glauques : il n'y a que la fiction et les documentaires historiques qui sont intéressants à la télé, le reste est à bannir
    3. s'endormir avant lui
    4. en cas de ronflements : gros coups de latte dans sa gu*** jusqu'à ce qu'il arrête (généralement il s'arrête quand il dort sur le côté, donc faut pousser très fort)

    RépondreSupprimer
  5. @ Valérie --> J'ai un problème d'oreilles : elles ne veulent rien garder à l'intérieur d'elles, ni écouteurs, ni boules Quiess, ni rien... :-S

    @ MM&I (j'espère que l'abréviation ne te dérange pas !) --> Hi hi... il a voulu aller en acheter cet après-midi, mais dans notre village du trou du cul du monde, la pharmacie était déjà ferméé !!!

    @ Clochette --> Si je te dis qu'à la sieste, il a encore ronflé plus fort... ;-) !!!

    @ Ptisa --> Mouais, la fiction, faut qu'elle soit soft parce que sinon, je cauchemarde toute la nuit, je chasse le voleur, je traque l'assassin...
    Y'a un truc qui marche bien en principe, c'est Des racines & des ailes, après je dors comme une princesse dans de la soie, ou comme un bâtisseur du Moyen-Âge harassé par une journée de travail de 20 heures ;-) !

    Passez une belle soirée !!!

    *

    RépondreSupprimer
  6. je n'ai pas de remède, mais je compatis, j'ai le même modèle à la maison, et je refuse de dormir ailleurs que dans mon lit, alors si je n'arrive pas à le pousser suffisamment pour qu'il se tourne, je mets les boules quies... mais c'est pénible les fois où il monte trop dans les décibels ! :-)

    RépondreSupprimer
  7. @ Eddye --> C'est bon de se sentir moins seule !!!
    Ce soir, Petit C est sorti, inutile de te dire que je vais faire en sorte de m'endormir avant son retour, cette nuit sera forcément meilleure que la précédente !

    Belle soirée à toi !

    *

    RépondreSupprimer
  8. Je ne promets pas
    de remède Miracle !!
    à part une opération peut-être,
    mais mon NHôme part en courant quand je lui en parle.....
    alors, on dors chacun dans sa chambre, et pas celle d'à côté, sinon, je l'entends encore !!!
    et on se retrouve pour
    les câlins !!!

    RépondreSupprimer
  9. Un remède qui marche mais pas glamour pour deux sous :S
    Mon zhomme (qui fait de l'apnée du sommeil) à un appareil (je crois que c'est un régulateur ou un truc comme ça) qui lui envoie de l'oxygène et qui du coup l'empêche de ronfler puisqu'il respire par le nez. Et je t'assure qu'il ne ronfle absolument pas du coup ! Mais pas sure que ce soit conseillé pour les personnes qui ne souffrent pas d'apnée du sommeil.

    bisoussss et bon courage ma belle Lilly

    Véro

    RépondreSupprimer
  10. pas de remède miracle.. ton article m'a fait sourire, même si , au quotidien, ça ne doit pas être drôle. Moi, quand mon homme ronfle , c'est qu'il dort sur le dos... je le secoue, jusqu'à ce qu'il se mette sur le ventre ! mdr ! et ça marche !
    Fais lui écouter la chanson de Lynda Lemay "chéri tu ronfles"..ca lui provoquera peut être un électrochoc, qui sait ???????
    Bon courage (ici, en Martinique, c'est un couillon de coq, qui depuis quelques nuits se met à chanter à 2h du mat...pour ne s'arreter que vers 17h...et je te jure, c'est pas drôle non plus.... j'en ferais bien du coq au vin....) grrrrrrrr
    Bisous ma belle

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?