Ne cherche pas à savoir - Erik Wietzel

by - mercredi, novembre 17, 2010


Anne, jeune journaliste française, renverse un inconnu dans les rues du vieux Naples. L'homme se réveille amnésique et n'a ni papiers ni téléphone.
Bouleversée, Anne recueille cet étranger chez elle avant de comprendre qu'il n'a pas croisé sa route par hasard.

Mais est-il venu à Naples pour la tuer ou pour la sauver ?

Une rencontre, une femme traquée qui cherche à résoudre la plus mystérieuse des énigmes : celle qui nous lie à nos parents.

Un thriller psychologique mené de main de maître.

Ce roman a été plébiscité et soutenu par les internautes sur le site
mymajorcompanybooks.com,
nouvelle maison d'édition participative née de l'association de
My Major Company et de XO Éditions
qui a pour ambition de découvrir chaque année de nouveaux auteurs et de les lancer dans le grand public.

***

Ce roman, je vous en avais déjà parlé : une aventure dans laquelle je me suis embarquée poussée par une sympathique bande d'auteurs de polar français que je "fréquente" sur Fesse-Bouc, essentiellement un certain Henri L. (qui se reconnaîtra peut-être), et je ne regrette rien. bien au contraire !

Certes, un premier roman comporte souvent quelques imperfections, et celui-ci n'échappe pas à la règle.
Mais il a aussi, et surtout serais-je tentée de dire, de sacrés atouts qui lui permettront à coup sûr de rencontrer son public.

Avant tout, Naples... C'est quand même super original d'y avoir situé l'intrigue, ça change de Paris ou de New York, et ça contribue vraiment beaucoup à l'ambiance qui se dégage de ce roman. Je dois avouer que je ne suis pas certaine que ça m'ait donné envie de découvrir la ville :-S mais, pour moi, c'était bien trouvé !

Ce qui m'a impressionnée aussi, c'est l'aisance avec laquelle l'auteur s'est glissé dans la peau de l'héroine.
Je ne vous ferai pas l'affront du coup de la psychologie de comptoir, comme ça, aux aurores, mais quand même, hommes et femmes vivent, pensent, réagissent de façons différentes, parfois diamétralement opposées, et pour le coup, même sous la plume d'un homme, la belle Anne reste bien une femme ;-) .

Après, on retrouve tous les ingrédients d'un bon roman noir : intrigue, mystère, fausses pistes et rebondissements, le tout mené à un rythme vraiment haletant qui ne donne qu'une envie : continuer à avancer dans la lecture pour savoir !
Une course poursuite dans les rues de Naples exaltante et qui me laisse avec une question sur les lèvres : à quand un second, Monsieur Wietzel...? Votre éditrice est on-ne-peut-plus satisfaite et se réembarquerait bien dans l'aventure ;-) !!!

*

You May Also Like

4 commentaires

  1. je trouve que trop de livres ont comme image de couverture une main ...

    RépondreSupprimer
  2. @ Cricri --> Il est même très bien ;-) !

    @ Ptisa --> Et dire que c'est nous, les éditeurs, qui avons choisi la couverture... :-S
    Cela dit, après lecture, je trouve qu'elle ne colle pas vraiment avec le sujet !

    Bisous les Filles !

    *

    RépondreSupprimer
  3. Toi qui aime les livres, je t'invite au swap "Un inconnu vous offre un livre" ici
    http://sirpriz.com/swap-766.html

    Le 5 janvier tu connaîtras le nom de celui à qui tu devras envoyer un livre et de qui tu vas en recevoir un.

    Nous sommes déjà 18 inscrits ! A bientôt ! Isa

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?