Lettre à l 'Héritier #6

by - mercredi, avril 17, 2013



Oui, mon Petit Bonhomme, je sais, cela fait des mois que je ne suis pas venue ici te parler, mais toi et moi nous savons bien que je ne suis pas restée silencieuse pour autant. J'en ai eu, du temps, dans les salles d'attentes du CHU, dans ma chambre d'hôpital, au fond de mon lit une fois que je suis revenue à la maison, à chaque seconde en fait et tu le sais, oui, j'en ai eu du temps pour penser à toi, pour te dire combien tu comptes pour moi, pour recevoir tes encouragements et j'en ai bien besoin.
Bref, on va y arriver, j'en suis sûre !

Ce n'était pas vraiment pour ça que j'étais passée dans le coin. Figure-toi que j'ai reçu la semaine dernière un mail qui m'a mise en colère.
Je ne vais pas te faire un cours détaillé sur la façon dont les marques font la cour aux blogueuses, une cour assidue qui tient vraiment parfois de la drague lourdingue option beauf'. À la limite, dans ces cas-là, j'aurais plutôt tendance à sourire.
Mais tu vois, la gonzesse qui m'a contactée jeudi dernier, dans le genre je-te-brosse-dans-le-sens-du-poil, elle a mis le paquet. Et que je te sers du "votre blog que j'apprécie énormément", du "je suis personnellement une followeuse assidue", aaahhh, jusqu'au faux-pas... Il paraît qu'ici, c'est un blog de maman... Non mais tu entends ça, mon petit Chat...??? UN BLOG DE MAMAN....

Ça, ça m'a mise en colère. Parce que, vois-tu, si elle me lisait vraiment, la nana, elle aurait compris que tu es la seule chose qui manque à ma vie pour qu'elle soit absolument parfaite.
Si elle me lisait vraiment, elle saurait les doutes, les douleurs, les traitements, les incessants va-et-vient entre l'hôpital, la pharmacie et les laboratoires, les peurs, les questions, l'insupportable attente, les désillusions, cette angoisse permanente de voir le temps passer sans que tu pointes enfin le bout de ton petit nez, mais aussi l'espoir, l'amour entre ton Père et moi, notre force même si tout est toujours plus facile en paroles ou sur le papier que dans la réalité...
Tu vois, mon Bébé, le mensonge, c'est mal. Parce que non seulement on a trouvé mieux pour pouvoir se regarder sereinement dans la glace par la suite, mais aussi et surtout serais-je tentée de dire parce que ça fait mal... À bon entendeur...

*
Photo WeHeartIt.

You May Also Like

23 commentaires

  1. Je suis atterrée :(
    Je pense bien à toi et j'espère que l'Héritier va vite arriver! Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Terrifiant...d'indélicatesse.... il va arriver cet héritier....<3

    RépondreSupprimer


  3. Je ne commente jamais (mais je te suis !) mais là, franchement :/

    Plein de bisous doux et de câlins du cœur ♥ ♥ ♥

    RépondreSupprimer
  4. Si ces gens prenaient le temps de bien faire leur travail...
    Courage ma belle, on y croit en cet héritier! :)

    RépondreSupprimer
  5. ... comme je comprends ce billet et cette réaction. Pas facile d'ignorer cet écart. En tous les cas, ceci ne doit pas t'écarter de ta route. Courage à vous.

    RépondreSupprimer
  6. N'importe quoi franchement les marques... Je pense bien à toi

    RépondreSupprimer
  7. Quelle conne ! gros bisous ma copinaute ! on y crois <3

    RépondreSupprimer
  8. La plupart utilisent des mots clés... c'est déroutant mais trace la tienne de route en prenant soin de toi surtout !!! Bon courage Anne-Laure. Bisous.

    RépondreSupprimer
  9. ça ne vaut pas le coup de te mettre la rate au court-bouillon....Elle mérite ton dédain et non ta peine :(

    RépondreSupprimer
  10. Serais-tu tombée sur la même connasse sans tact qui avait été tout aussi blessante avec Ginie fut un temps?

    J'te souhaite que l'héritier vienne bientôt te faire oublier ce genre de phrase tellement conne...

    RépondreSupprimer
  11. Copié-collé, nul :(

    RépondreSupprimer
  12. oui, je pense que c'était un copié-collé, tout simplement.
    J'espère que tu arrives au bout de ce dédale qui te mène vers l'enfantement, puisque ton petit tu le portes déjà tant en toi ! Je ne veux pas croire que le destin ne t'accorde pas la réalisation de ton souhait.
    Cela me rappelle aussi une autre histoire avec une autre blogueuse ; c'est cette histoire qui a été douloureuse pour moi, une vraie chipie cette blogueuse ! Cependant, je sais qu'elle, elle a réussi à avoir un enfant, donc pourquoi pas toi ?
    quand je pense à toutes ces femmes qui font des enfants, les uns après les autres, et les confient ensuite aux services sociaux, car elles n'arrivent pas à les assumer.
    bises

    RépondreSupprimer
  13. j'ai juste envie de te faire un calin <3

    RépondreSupprimer
  14. et, bien, c'est stupéfiant, et qui c'est.......................

    RépondreSupprimer
  15. Encore une qui ne sait pas lire... Pfff !
    Plein de doux calins ma Belle.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  16. Encore une wineuse celle-la !!!
    Nabila tais-toi maint'nant, tu dis que des conneries !
    Des bisous Anne-Laure <3

    RépondreSupprimer
  17. Balance la marque ;)
    Qu'on boycotte un peu!

    RépondreSupprimer
  18. Que dire... Bêtise... Oubli de l'autre... Bon sang nous savons pourtant bien, nous qui te suivons, à quel point il te manque cet enfant qui n'est pas encore là...

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?