Le chuchoteur - Donato Carrisi

by - mercredi, septembre 22, 2010


Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d'être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.

Un époustouflant thriller littéraire, inspiré de faits réels.

Né en 1973, Donato Carrisi est l'auteur d'une thèse sur Luigi Chiatti, le "monstre de Foligno", un tueur en série italien. Juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, il délaisse la pratique du droit en 1999 pour se tourner vers l'écriture de scénarios. Le Chuchoteur, son premier roman, vendu à plus de 200.000 exemplaires en Italie, est en cours de traduction dans douze pays et a déjà remporté quatre prix littéraires.

"Une étoile est née. Cet auteur de thriller est aussi doué que ses modèles américains..." Il Sole 24 Ore

"Avant de se rendre compte qu'il a affaire à un psychopathe ingénieux qui est au moins aussi cruel que Hannibal Lecter, le lecteur a déjà traversé l'enfer. Carrisi installe une tension, permet tout juste au lecteur de respirer puis le pousse dans un abîme encore plus profond." La Repubblica

***

Est-ce parce que ce roman a été tellement encensé, à la fois par la critique, par les lecteurs, même par des auteurs de polar français que j'apprécie, que j'en ai attendu autant...?

Je l'avoue, quand je me suis lancée dans cette lecture, je m'attendais à un grand moment.
Un grand moment de lecture en matière de polar, me concernant, c'est un truc plein d'exigences. En tout genre.
Je dois en lire près de cent par an alors, des tueurs, j'en ai vu, des enquêtes, j'en ai suivi...
Il faut sacrément de génie à un auteur de roman policier pour parvenir à me secouer, à m'accrocher, à  m' "époustoufler" ;-) !

Là, j'ai été servie.
Au bout d'une cinquantaine de pages, une scène incroyable, effroyable, décrite en juste trois lignes, m'a mise sur le flanc...
C'était prometteur.

Mais... Comment dire...?
Après... Plus rien...
Enfin, pas "plus rien", ce serait exagéré et malhonnête de dire ça, mais juste un très bon thriller. Rien de neuf, de véritablement révolutionnaire.
On a parfois l'impression que ça part dans tous les sens, de voir des personnages sortir de nulle part sans qu'on parvienne à comprendre l'intérêt de cette apparition...
Évidemment, l'auteur retombe sur ses pieds. À la fin.
C'est bien ficelé dira-t-on, mais, et ça n'engage que moi, c'est bien loin de renouveler le genre...

J'ai lu ce roman dans le cadre du Prix SNCF du Polar.

*

You May Also Like

4 commentaires

  1. On ne peut pas faire une bonne pioche à chaque fois ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Mouais, c'est un peu ce que je craignais. Je pense que je le lirais quand même mais au moins je n'attendrais pas trop...

    RépondreSupprimer
  3. c'est le premier avis un peu mitigé que je lis sur ce roman. Tant mieux, ça me permettra de ne pas en attendre trop.

    RépondreSupprimer
  4. Zut alors !! Je l'ai dans ma PAL et j'en attendais aussi beaucoup... :-(

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?