Mon baptême du feu

by - dimanche, septembre 26, 2010


Et oui, il fallait bien que ça arrive : j'ai, depuis hier soir, six adolescentes de quatorze ans à la maison...
Une seule à moi... Enfin, à Petit C.
Mais, vous avez bien lu, six en tout !!!

Alors, j'vais vous dire un truc...
Six gamines, ça peut paraître abstrait comme ça, mais sachez que ça en fait, du bruit !
Il a fallu expliquer qu'on ne marchait par sur du parquet avec des talons hauts...
Qu'une chambre au premier étage peut vite devenir une insupportable boîte de nuit quand on essaie de passer une soirée bien cool juste en dessous...
Que, si David Guetta mixait à un niveau de son un peu moins fort, peut-être qu'elles auraient moins besoin de hurler pour s'entendre parler...
Qu'on évite de provoquer les garçons et pire : les filles du quartier...
Que, non, vous ne verrez pas les chats tant que vous hurlerez de la sorte, vous les faites flipper, les chats !
Que, dans la mesure où c'est nous, Petit C et moi, qui nous occupons de mettre votre table, de préparer votre repas, vous pourrez manger à l'heure où nous serons prêts, et non pas quand vous l'aurez décidé...
Que, si vous sortez, vous évitez de le faire en débardeur vu les températures polaires automnales auxquelles nous avons droit depuis deux jours...

Bref, vous l'aurez compris, ce n'est pas vraiment de tout repos, six filles à la maison !!!
Une chance, elles ont assez rapidement cessé de faire du bruit... Enfin disons vers une ou deux heures du matin ;-) !
Et ça, combiné au fait que nous n'en pouvions plus de cette journée avec Petit C, nous avons passé une fort bonne nuit, bien meilleure en tout cas que nous n'aurions pu nous l'imaginer.

Ce matin, elles ont fait un sort à six croissants, quatre baguettes viennoises, une cinquantaine de muffins, un pot de Nut', une bouteille de jus d'orange...
Elles sont en train de partir petit-à-petit... Pour mon plus grand soulagement, je l'avoue...

Reste juste à faire attention à ne pas se faire tirer dessus en sortant de la maison, les poulettes...
C'est aujourd'hui l'ouverture de la chasse et ces c*nnards nos amis les chasseurs n'ont toujours pas compris qu'il serait de bon ton qu'il aillent tirer la perdrix un peu plus loin de notre maison... :-S

*

You May Also Like

5 commentaires

  1. Il avait l'air chouette le resto chez toi ! ;-)
    J'ai bien aimé ton récit !

    RépondreSupprimer
  2. Pour l'instant, chez moi, les copines vont par 3 et par par 6! Et elles ne sont pas encore ados. Ca change tout.

    RépondreSupprimer
  3. Quel courage ^^
    Jolie table en tout cas !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. J'comprends ton soulagement !
    bonne soirée ;)
    (ici que des gars et pas encore en âge de se regrouper... !)

    RépondreSupprimer
  5. en fait dans ces cas là, faut se barrer et les laisser0

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?