C'est rien, Docteur, c'est la tête... :-S

by - lundi, octobre 11, 2010


Un rapide bilan s'impose après près de deux mois d'arrêt de travail...
Et le bilan, il dit une chose : y'a vraiment des points sur lesquels ça ne va pas mieux...!

Samedi, j'ai pris ma douche avec mon soutien-gorge...
Non, je ne me crois pas dans une quelconque émission de télé-réalité avec, en permanence, des caméras braquées sur moi... ;-) !
Et dire qu'une fois dans la baignoire, j'ai eu l'impression qu'il y avait un truc qui n'était pas comme d'habitude mais que je n'arrivais pas à comprendre quoi !!!

Hier matin, j'ai oublié de mettre une culotte quand je me suis habillée...
Là, franchement, trop la honte... J'aime autant vous dire qu'ils ne m'ont pas loupée, Petit C et Mademoiselle A, quand je m'en suis rendue compte !

Et le soir, j'ai avalé mes comprimés comme si c'était des granules homéopathiques, en les laissant fondre sous la langue...
Et bien, vous savez quoi...? Le Xaxa, c'est dégueulasse, mais alors dégueulasse de chez dégueulasse !!!

Et je ne vous précise pas le nombre de fois où j'oublie d'éteindre les plaques après avoir fini de cuisiner, où je pose des objets dans des endroits improbables (genre du papier toilette dans l'entrée), où je tente de me brosser les dents à la crème de jour, où je commence tout pour finalement ne rien terminer, où j'ai versé du jus d'orange dans mon bol de café le matin...

C'est vrai, je préfère en rire, particulièrement ici, plutôt qu'en pleurer, c'est un peu ma marque de fabrique.
Qui me joue parfois des tours car je suis tellement capable de masquer mon désespoir que, forcément, quand je ne peux plus lutter, les personnes sont nombreuses autour de moi à tomber des nues...

À part ça, je vous assure, tout va bien...!

*** Illustration "empruntée" sur le net. ***

*

You May Also Like

14 commentaires

  1. t'en prendrait pas trop des médocs ?
    au début avec Vio quand on était surbookés, je faisais des trucs comme ça, et des fois encore quand je suis seule avec elle, je zappe d'une idée à l'autre, d'une activité à l'autre et au bout d'un moment ça sent l'accident domestique ...

    RépondreSupprimer
  2. Le souci, c'est le dosage, effectivement...
    Mais je préfère être dans cet état-là que dans l'état dans lequel je suis quand j'en prends moins... :-S
    Je ne suis pas inquiète, mon médecin gère !

    *

    RépondreSupprimer
  3. Je ne prends pas de médicaments, mais je me rends compte que je suis de plus en plus tête en l'air, à un point que ça arrive à devenir gênant.
    J'oublie régulièrement des choses que m'a dites le Jardinier, mon cher et tendre, et il hallucine vraiment à chaque fois que je lui pose une question que j'ai déjà posée il y a deux, trois jours, ou même la veille.
    Pourtant je l'écoute quand il me parle, mais c'est comme si ça ne s'imprimait pas dans mon cerveau.
    Et ça arrive de plus en plus souvent.
    Je le prends à la rigolade mais je ne peux m'empêcher d'imaginer le "pire", genre un début d'alzheimer.

    RépondreSupprimer
  4. Et moi, c'est quand je fais des fautes de frappe ou des fautes d'orthographe que j'y pense, à cette saleté-là... :-S

    *

    RépondreSupprimer
  5. et dans quel serais-tu si tu ne prenais pas tout ça???est-ce indiscret de te demander de quoi tu souffres même si tu as dû déjà en parler????

    RépondreSupprimer
  6. Non, ce n'est pas indiscret... C'est une bonne-grosse-vilaine-affreuse dépression...
    J'ai parlé de tout ça dans un article publié le 1er octobre, sous le titre "Ouvrir les vannes"...

    Des bises ;-) .

    *

    RépondreSupprimer
  7. toi tu as besoin de t'aérer la tête...t'as pensé à un voyage ressourçant hein dis? !

    RépondreSupprimer
  8. Moi, j'dis, faut pas qu'tu t'affoles de trop : entre la douche en soutif et la journée sans culotte, ça se rééquilibre !!! ;oD

    Sinon, ben..... je comprends bien, très bien même, les mots de la fin. Réussir à masquer tant et si bien que quand on lâche, personne ne s'y attendait, tout le monde en reste abassourdi !!! Ca me ressemble étrangement, ça..... :o)

    Des bisous tout plein pour toi et..... ne perds pas le fil de toi-même et de ton petit C, c'est tout c'qui compte !!!

    RépondreSupprimer
  9. Bon c'est surement du aux médocs cette distraction, non?
    Et en effet, vaut mieux prendre le parti d'en rire... Allez, tout ceci sera derrière toi, prochainement.
    Je t'embrasse tête en l'air.

    Ps; t'as pensé à l'amour???

    RépondreSupprimer
  10. je m'explique: c'est peut être le fait de vivre chez toi avec chéri qui te fait tourner la tête?

    RépondreSupprimer
  11. Courage ma belle; on en sort!!!! Je te promets! J'en suis certaine et convaincue!

    Ma pilule magique, c'était du seroplex!!!!

    RépondreSupprimer
  12. Sacré pilule!! J'admire ta force d'en rire et tu as raison, "prendre plutôt le côté du verre plein que l'autre", courage ma belle, faut changer les choses ne pas se laisser abattre! C'est dur mais c'est possible!Tendre bisou

    RépondreSupprimer
  13. houlàlà... En effet, tu as raison d'en rire plutôt que d'en pleurer...
    Si tu veux faire un voyage pour t'aérer, je connais un endroit sympa en Martinique (euhhhhhh...chez moi....) N'hésite pas.... Ca chasse les idées monotones.... Pas d'automne et pas d'hiver ici !!!! Du soleil, du soleil et de la chaleur (bon, avec un peu de pluie, mais c'est pas grave, ça te ferait penser à la Normandie...)
    Je t'embrasse, en espérant que tout va rentrer dans l'ordre très rapidement...
    (euhhh pour l'oubli de la culotte, tu aurais du dire que c'était fait exprès...mdr)

    RépondreSupprimer
  14. tu prends du xaxa ? mon rêve ! :)
    j'en ai eu une fois dans ma vie, mais j'en aurais bien besoin plus souvent...

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?