Un employé modèle - Paul Cleave

by - lundi, octobre 04, 2010


Un serial killer mène l'enquête.

Christchurch, Nouvelle-Zélande. Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au commissariat central de la ville. Ce qui lui permet d'être au fait des enquêtes criminelles en cours. En particulier celle relative au Boucher de Christchurch, un serial killer sanguinaire accusé d'avoir tué sept femmes dans des conditions atroces. Même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu'une de ces femmes n'a pas été tuée par la Boucher de Christchurch. Il en est même certain, pour la simple raison qu'il est le Boucher de Christchurch.

Contrarié par ce coup du sort, Joe décide de mener sa propre enquête afin de démasquer lui-même le plagiaire. Et, pourquoi pas, de lui faire endosser la responsabilité des autres meurtres.

Variation sublime sur le thème du tueur en série, ce roman d'une originalité confondante transfigure tous les clichés du genre et révèle un nouvel auteur, dont on n'a pas fini d'entendre parler.

"La plupart des gens reviennent de Nouvelle-Zélande en parlant des paysages stupéfiants. J'en suis revenu, moi, avec un seul nom à la bouche, Paul Cleave. Vous n'oublierez pas son livre de sitôt : de rebondissement en rebondissement, il vous emporte littéralement." Mark Billingham

***

À tellement avoir entendu ce livre comparé à Dexter, je m'attendais à un truc vraiment explosif...
J'ai tout juste eu le droit à un bon polar. Sans plus.
Bon, de mon expérience, j'ai appris que les bouquins qui squattent la tête des ventes ne sont pas toujours des chefs-d'oeuvre. Et c'est particulièrement vrai en ce qui concerne le policier.
De plus, je sors tout juste de la lecture d'un roman super brillant, ce qui n'arrange rien...

Le personnage principal, Joe, est particulièrement dérangeant, ça, c'est une réussite.
Mais, outre le malaise qu'il m'a inspiré, grandissant au fil de l'histoire, j'ai eu la sensation que tout était convenu, sans véritable surprise et, quand Mark Billingham parle de rebondissements, ben moi je dis "Bof..."...
Ou alors, je ne suis vraiment pas en état en ce moment d'apprécier de telles lectures... Pas impossible non plus...

Bref... Pas mal mais sans plus.
À plus forte raison si vous êtes fan de Dexter... ;-) !

*

You May Also Like

2 commentaires

  1. Donc pas pour moi (en tout cas, pas maintenant ^^)
    Merci pour la critique !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Tu fais bien de le dire !!!! Par contre, c'est quoi le roman super brillant que tu as lu ?

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?