Encyclopédie capricieuse du tout et du rien - Charles Dantzig

by - lundi, octobre 25, 2010


Voici, par l'auteur du Dictionnaire égoïste de la littérature française, un tour du monde et de la vie en huit cents pages de listes. rangées par thèmes (les lieux, les gens, les corps et le sexe, les arts, les mots, l'histoire...), elles nous permettent de retrouver son érudition, son esprit, et même des confidences. on rit, on est caressé ou griffé, on l'écoute avec passion parler gravement de choses légères et légèrement de choses graves...
Un livre sans équivalent.

"Mieux vaut le savoir : les listes du Docteur Dantzig sont parfaitement subjectives, sinon fantaisistes. Ce sont de purs prétextes pour parler de choses et d'autres. Tout cela donne bel et bien une œuvre littéraire. Au fil des pages, on s'insurge, on s'indigne, on sourit, on applaudit." Robert Solé, Le Monde.

"Le dandy retrouve ici son génie de la pointe, son art de l'entrechat et du triple salto. C'est merveille de voir ce Tristram Shandy du XXIe siècle, débordant de verve et d'opinions tranchées, sortir sans relâche de sa manche d'éblouissantes colombes, et des kilomètres de pense-bêtes artistement noués les uns aux autres." François Dufay, L'Express.

***

Si on m'avait dit qu'un jour, je dévorerais 844 pages à une telle vitesse, je suis certaine que je n'aurais pu le croire... Et pourtant !!!

Ce livre m'a beaucoup intriguée du temps où j'étais libraire : il se vendait comme des petits pains, à toutes sortes de lecteurs et ce, malgré son classement au secteur "Lettres", un secteur pour le moins élitiste et dans lequel, je dois l'avouer en toute franchise, je n'ai jamais eu pour habitude de choisir mes lectures, hormis quelques biographies d'auteurs ou traités sur la langue.
Le temps a passé, je l'ai oublié.
Et puis, j'ai presque honte, c'est un article dans un magazine féminin qui m'a donné envie de le lire... Pas dans Lire, ni dans Transfuge, des trucs un peu intellos auxquels je suis abonnée, non non... Dans un "simple" magazine pour filles ;-) ! Ce qui a retenu mon intérêt en me laissant penser que ça ne devait pas être si indigeste que le titre à rallonge le laissait craindre...!

Et bien m'en a pris : je me suis ré-ga-lée !!!

Ce livre est à la fois un monument d'érudition et un merveilleux objet de détente.
Il y a un petit côté "miscellanées" dans cet ouvrage qui m'a particulièrement plu.
Personnellement, je l'ai lu tout d'une traite, tant le propos m'a happée et le contenu m'a fascinée, mais on peut aussi se contenter de picorer de-ci de-là, à son rythme, en fonction des envies.
J'y ai appris des tas de choses, dans des domaines aussi différents que l'art, l'histoire, la politique, des futilités aussi et c'est ça qui fait le charme de ce bouquin !

Tout n'y est que subjectivité et, par conséquent, on ne peut pas y rester insensible.
Seuls points sur lesquels je ne suis prête à faire aucun effort : Charles Dantzig aime Proust et la corrida autant que moi, je trouve le premier indigeste et la seconde cruelle et inutile...  :-S !
Mais Proust et la corrida sont bien peu de chose comparé au plaisir pris à cette lecture !

*

You May Also Like

1 commentaires

Et si tu me laissais un petit mot...?