Le jour où on ne m 'a plus laissé qu 'une chance...

by - mardi, mai 14, 2013


J'ai redouté ce moment, j'y suis allée la peur au ventre, je savais pertinemment tout ce que je n'étais pas prête à entendre.

J'ai enduré des examens quasi-quotidiens au mois de décembre dernier, des plus communs aux plus douloureux. Je suis passée sur le billard en janvier, mon utérus a eu le droit ce jour-là à un véritable coup de jeune. J'ai repris la pilule pendant trois mois en ayant bien du mal à comprendre l'intérêt que ça pouvait avoir pour moi et cet enfant que je désire tant. J'ai re-subi mon opération en mars mais cette fois sans anesthésie lors d'une épique hystéro de contrôle où j'ai battu un record en terme de nombre d'évanouissements. J'ai dû à nouveau écarter les pattes devant un radiologue début avril dans un silence pesant, mais je sais bien ce que j'ai vu sur les écrans de contrôle...
Et hier, c'était le fameux et fatidique rendez-vous avec ma gynéco, celui que j'attendais à m'en tordre les tripes, celui qui allait déterminer notre avenir sur le chemin de la parentalité, celui qui cristallisait à la fois tous mes espoirs et toutes mes craintes.

Je ne sais plus quels ont été ses premiers mots tant ils m'ont noué le cœur, et pourtant, Dieu m'est témoin, elle est extraordinairement psychologue et je n'aurais voulu personne d'autre en face de moi en ce moment-là... Je sais juste que la situation est pourrie. La faute à mon âge. Un peu. À mon crétin d'utérus. Beaucoup.
Je sais que je ne pourrai jamais assez la remercier de ce qu'elle a obtenu pour moi, pour nous auprès du collège de praticiens décisionnaires qui, à la vue de mon parcours et de mes résultats d'examens, n'envisageaient pas de poursuivre l'aventure. Elle a réussi à décrocher une FIV. Une seule. Avec un transfert embryonnaire à cinq jours, pour se donner encore plus de chance avec des blastocystes bien costauds implantés dans une zone saine de mon utérus, tout au fond quoi.

J'ai encaissé, je suis restée digne. Parce qu'il le fallait. Parce que j'avais encore des tonnes d'informations à emmagasiner au cours de cette consultation. Parce que les deux mois qui précèdent une FIV, il faut jongler avec ton calendrier, les médicaments, la paperasse et ton téléphone, la sécu et les différents services hospitaliers. Parce que j'ai une peur panique de ne pas être à la hauteur.
Et puis, une fois de retour à la maison, une fois mon Chéri parti sur la route, je me suis effondrée, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Une chance, une seule, p*tain, mais c'est rien...

Maintenant, je vais devoir très vite apprendre à me réjouir de cette chance qui m'est donnée, et ne surtout pas pleurer sur toutes celles qui ne me seront pas accordées... Parce que je sais que c'est à ce prix-là que je réussirai, que nous réussirons.

*

You May Also Like

51 commentaires

  1. De tout cœur avec vous... ♥ ♥ ♥

    RépondreSupprimer
  2. une chance, c'est rien et c'est tout...
    je pleure aussi parce que oui, tu vas l'avoir ce petit héritier, j'y crois fort mon amie.

    Y' des granules homéopathiques qui avaient fait des miracles, dans mon utérus ou dans ma tête, je ne sais plus très bien mais faut que je te donne la recette, ça fait du bien aussi les placébo

    Je te serre fort

    RépondreSupprimer
  3. Je ne cesse jamais de penser à toi et à l'héritier. Et cette seule et unique chance, il va la saisir l'héritier et te choisir !
    Je t'embrasse très fort

    RépondreSupprimer
  4. Suis de tout coeur avec toi !!!!! Bon courage !!!!

    RépondreSupprimer
  5. Bon courage Anne-Laure, je pense bien à toi...

    RépondreSupprimer
  6. Il n'y a pas de mots assez fort, pas même mes larmes qui ont coulé pendant la lecture du post ne peuvent traduire ce que je voudrais te dire... Il faut y croire de toutes ses forces. Une chance de donner la vie c'est rien et c'est beaucoup. Du courage, il t'en faudra. Ici sur la blogosphère ont sera toutes là.
    Bisous
    Danièle

    RépondreSupprimer
  7. Il peut suffire d'une chance, il suffira de cette chance-là ! Amitiés.

    RépondreSupprimer
  8. Je pense souvent à toi ! et je croise les doigts !!♥

    RépondreSupprimer
  9. Je te souhaite bien plus que du courage, que toutes les chances soient avec toi, que tu puises les énergies positives PARTOUT!Met toi dans une bulle et n en sors que 15 jours après le transfert.

    RépondreSupprimer
  10. Je suis aussi étonnée qu'on ne te propose qu'une seule FIV, mais bon, les médecins savent sûrement mieux que moi ... c'est mince mais il faut y croire !

    RépondreSupprimer
  11. Oh je suis à la fois contente et triste un peu. Tu le désires tant et une seule chance....
    Tu endures tant depuis tout ce temps alors on va croiser fort les doigts pour que ce petit être vienne se nicher au creux de toi. Je pense à toi bisous

    RépondreSupprimer
  12. Il suffit d'une... Et que l'héritier la saisisse.

    Je suis de tout coeur avec toi, j'espère tant que ça marche!

    RépondreSupprimer
  13. il faut croire à fond à cette chance Anne-Laure...quel courage dans ce parcours du combattant, je suis admirative et je croise tout ce qui peut être croisé pour la suite !

    RépondreSupprimer
  14. Plein de belles pensées et des millions d'ondes positives *croisage de doigts*

    RépondreSupprimer
  15. Je suis tout coeur avec toi ma copine, je te souhaite que cette chance soit la bonne et que ton rêve se réalise. je croise les doigts et pense fort fort fort à toi. Des tas de bisous.

    RépondreSupprimer
  16. Moi aussi je pense fort à toi et je t'envoi des tonnes de bonnes ondes !
    Des bisous et encore des bisous.

    RépondreSupprimer
  17. Que dire de plus si ce n'est t'envoyer toutes les bonnes ondes possibles, cette chance tu vas la saisir plus que jamais, je te souhaite le meilleur et tout le bonheur que tu mérites...

    RépondreSupprimer
  18. Une chance. ça peut paraitre tellement peu... Je souhaite de tout cœur que ça soit celle-ci qui fera ton bonheur pour de longues années !
    <3 <3 <3

    RépondreSupprimer
  19. Une chance c'est toujours mieux qu'aucune ... Oui ! je sais c'est une vérité de la Palisse et je n'ai aucune chance avec ça de te redonner le sourire et pourtant il faut s'accrocher à cette chance qui peut devenir l'opportunité.
    Courage et bises. Ne perds pas espoir !

    RépondreSupprimer
  20. beaucoup de courage AnneLaure, je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite !:)

    RépondreSupprimer
  21. Je te souhaite beaucoup de courage Anne-Laure, une fois, une seule mais ce sera la bonne, il faut y croire ! Allez, l'héritier, prépares-toi à te mettre sur les starting blocks !!
    Bizzzzzz et plein de bonnes ondes pour la suite du parcours

    RépondreSupprimer
  22. Je pense bien fort à toi et accroche toi !!

    RépondreSupprimer
  23. Une chance à saisir, c'est tout ce qu'il faut se dire. Sans vouloir ramener la couverture à moi, chez nous les Cacahuètes sont arrivées après 1 insémination. 1 seule. ça a suffi à me remplir l'utérus plus que je ne l'aurai souhaité ;)
    Ce combat pour donner la vie est très pesant. Voilà le round final, à vous de jouer.

    RépondreSupprimer
  24. de tout coeur avec toi, tu as eu beaucoup de courage jusqu'ici, je te souhaite de garder le moral (pas facile) et que la chance soit avec toi.
    toute mon amitié, bises

    RépondreSupprimer
  25. A une situation il y a souvent une seule chance Anne-Laure et s'il n'y en a qu'une eh bien c'est souvent celle-là... sincèrement.. de tout mon coeur avec toi ! Des bisous tout plein et d'espoir :)

    RépondreSupprimer
  26. Une seule chance, c'est forcément parce que ce sera la bonne! Je vous souhaite beaucoup de courage et de patience, la dernière ligne droite avant l'arrivée... ♥

    RépondreSupprimer
  27. Une chance. A saisir, à bras le corps, l'âme, le coeur et les tripes. Une chance, que je te souhaite du plus profond de mon coeur.

    RépondreSupprimer
  28. Mais oui, pourquoi ce ne serait pas la bonne, cette chance ? Il faut lui laisser sa chance justement, et positiver, se mettre dans de bonnes conditions pour l'accueillir, prendre tous les placebos homéopathique et autres (un petit pèlerinage, ça fait du bien au mental parfois, quelque soit le pèlerinage ;) ).
    allez, on y croit !

    RépondreSupprimer
  29. Une seule suffit ! Et tu verras ce sera la bonne ! Je pense très fort à toi...Tu incarnes si bien la joie de vivre, alors la vie tout court ne peut que grandir en toi..sois forte , confiante, même si c'est difficile et tout ira bien.

    RépondreSupprimer
  30. mon dieu que j'aimerai que cette unique chance soit la bonne... toutes mes pensées iront à toi ! bisous de tout coeur

    RépondreSupprimer
  31. Je t'envoie une cargaison de bonnes ondes. Courage <3

    RépondreSupprimer
  32. Je croise tous les doigts et tout ce que je peux et t'envoie un maximum d'ondes positives pour que cette chance soit LA chance. Big Hug.

    RépondreSupprimer
  33. que c'est dur et émouvant ce que tu racontes ! j'en ai plein de frissons...
    J'ai cru comprendre que le nombre de FIV était limité (d'après les reportages sur le sujer), et d'autant plus en fonction de l'âge.
    Je me mets à l'unisson de tous, en te souhaitant que celle-ci fonctionne.
    Autrement, on te signera une pétition pour que tu aies droit à une 2e, non mais !
    bisous tout doux !

    RépondreSupprimer
  34. Une fois est suffisante ! Tes mots sont émouvants...
    Je pense fort à toi, je croise les doigts pour vous, pour que l'Héritier se décide à venir...
    Plein de courage, tu vas y arriver. Tu es à la hauteur.
    Gros bisous ma Belle

    RépondreSupprimer
  35. Je t'envoie plein d'ondes positives et je pense fort fort à vous

    RépondreSupprimer
  36. Toutes mes pensées positives pour vous deux!

    RépondreSupprimer
  37. Je te souhaite plein de courage, c'est dur ce que tu racontes.

    RépondreSupprimer
  38. Si tu savais comme je croiserai les doigts ,j'espèrerai de tout coeur avec toi
    bisous gros, gros

    RépondreSupprimer
  39. Il me semblait t'avoir laissé un com hier. saisis cette chance à bras le corps ! Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben je viens de voir mon 1er com... bon ben du coup tu auras eu droit à 3 commentaires de moi ;) ! Bises

      Supprimer
  40. J'espère que ce sera la chance de votre vie. Je vous le souhaite sincèrement.

    RépondreSupprimer
  41. Je te souhaite tellement de bonheur....
    Bon courage et je pense très fort à toi
    Sois forte

    RépondreSupprimer
  42. Que dire ? à part je croise bien fort les doigts !

    RépondreSupprimer
  43. On va penser à toi très fort et y croire encore plus fort, à cette chance !!!!
    Je t'embrasse et te souhaite beaucoup de courage !

    Cross fingers..... <3 <3 <3

    RépondreSupprimer
  44. C'est une chance mais c'est la bonne ! Tout l'espoir est permis. Foncez !

    RépondreSupprimer
  45. Je prierai les Dieux, la Nature, le Destin,l'Unviers je coiserai les doigts, je penserai fort à toi.
    C'est pas UNE chance. C'est LA chance. Je veux y croire pour toi.

    RépondreSupprimer
  46. Je ne commente que trop rarement, mais aujourd'hui je ne peux rester muette... Je croise les doigts, les orteils, les bras, les jambes et tout ce que je peux. J'y crois, j'y crois très fort. ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  47. Je suis de tout coeur avec toi Anne-Laure. Bon courage ! des grosses bisouilles !

    RépondreSupprimer
  48. Comme j'aimerais pouvoir te prendre dans mes bras à ce moment précis...
    Comme j'imagine ta douleur, ta colère, ton sentiment d'injustice...
    J'espère, de tout mon coeur, que cet essai sera concluant, que d'ici 1 an, tu reviendras pleurer de bonheur de tenir dans tes bras votre enfant...
    Je n'ai pas les mots, je ne suis pas douée pour réconforter les autres, tout particulièrement quand je suis touchée et triste... Tu as tout mon soutien, toutes mes pensées...

    RépondreSupprimer
  49. Cette chance qui s'offre à toi,j'y crois!
    Tu le mérites!
    On en reparle dans un an.....
    Bon courage,te voilà lancée dans la merveilleuse aventure!
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  50. Je t'envoie pleins d'ondes positives et je croise fort les doigts!
    Courage!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?