Des livres et de la cuisine

by - lundi, mars 16, 2015


Les livres de cuisine, chez nous, c'est une passion. Née de notre amour des livres bien évidemment, et entretenue par mon ex-métier, en l'occurrence libraire, j'ai même débuté dans ce domaine précis. Mais elle est devenue plutôt envahissante au fil du temps puisque les deux bibliothèques de l'entrée étant remplies à ras-bord, notre collection a commencé à empiéter sur une de celles du salon. Nous avons donc pris la sage décision de nous calmer sur le sujet. Nous n'achetons plus de livres de cuisine, tout au plus s'en fait-on offrir à Noël ou lors de nos anniversaires.
J'ai eu il fut un temps, des connaissances encyclopédiques sur le sujet, je ne suis hélas plus au fait des nouveautés, à mon grand regret. Mais je pense que je suis encore capable de donner quelques judicieux conseils. De te dire que les Recettes faciles de Françoise Bernard sont juste incontournables, que tu apprendras tout de la cuisine italienne en te plongeant dans La Cuillère d'Argent, que les bouquins de Thierry Marx sont des merveilles aussi bien pour les papilles que pour les yeux toussa toussa...
Les livres de cuisine, nous les consultons régulièrement. Et pas seulement dans l'optique de préparer un repas. Je soupçonne même ma moitié de les lire comme il lirait un roman !

Cela dit, en plus des livres, il y a aussi les magazines. MariChéri est un inconditionnel de Saveurs, auquel il est abonné depuis des années. Il est même capable de te retrouver en un temps record, une recette qui aurait été publiée il y a un ou deux ans simplement si tu la lui demandes, c'est son petit côté encyclopédie à lui aussi. Moi, perso, et même si j'adore Saveurs, je suis plus branchée Régal, qui correspond plus à la cuisinière que je suis.
Notre dernière trouvaille, c'est 180°C, un mook, publication hybride entre le livre et le magazine, qui ne se trouve qu'en librairie : publication deux fois par an, maquette ultra soignée, quasiment luxueuse, articles fouillés et passionnants, recettes variées, délicieuses, un vrai gros coup de cœur, nous te le recommandons sans hésiter.
Finalement, tu l'auras compris, nous n'avons pas réellement le réflexe internet pour ce qui est de la cuisine. Ce qui n'empêche pas Petit C. de passer des heures à écumer les blogs culinaires, il le fait un peu moins souvent aujourd'hui. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir trouvé ma recette référence en matière de pancakes chez Chocoladdict. Ce qui ne m'a pas empêché d'avoir eu un jour l'idée d'organiser les Mercredis Gourmands. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir un carnet bien rempli sur Marmiton.

Mais incontestablement, le plus précieux des trésors, en matière de recettes, il se trouve dans un placard de la cuisine de mes parents : le carnet de ma grand-mère maternelle. Dans lequel elle recopiait de sa belle écriture ronde ou collait des recettes trouvées dans des magazines. Des recettes qu'elle nous a souvent préparées, que ce soit au quotidien ou pour des repas de familles, celles des petits gâteaux du mercredi après-midi ou de sa terrine de foie de volaille et de porc que j'ai en ce moment une furieuse envie de reproduire. Des recettes qui se trouvent dans ce qui est et restera à jamais pour moi le plus beau des livres de cuisine.

*** Pour Alice et Zaza. ***
*** Pssttt... Samedi, je te parlerai quand même de mon livre de cuisine préféré ! ***

*

You May Also Like

14 commentaires

  1. J'en n'ai plusieurs mais comme je vais souvent les mêmes recettes j'ai rangé mes livres dans un carton . Je sais que c'est dommage car en plus il y en a des très beau mais ils me prenaient trop de place et nous n'avons pas de bibliothèque .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut reconnaître que, même si c'est très sympa, ça n'est pas très pratique, un livre de cuisine...

      *

      Supprimer
  2. OUFFFFF je suis soulagée je croyais être la seule aussi accroc aux livres de cuisine. J'aimerai juste avoir plus de place.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ta bibliothèque croule sous leur poids !!!
      Tu en as combien...?

      *

      Supprimer
  3. J'en ai pas mal... Mais j'avoue ne pas les ouvrir souvent, cherchant plus souvent mes recettes sur le net :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me disais aussi !
      Ici, on les ouvre comme on ouvrirait un beau livre, ou une BD.

      *

      Supprimer
  4. J'en ai un certain nombre aussi, mais finalement je les utilise peu. Comme Lalydo, j'ai tendance à aller chercher sur le net. Alors qu'il y a tant de recettes que je n'ai pas encore testée dans ces livres (pourtant si alléchantes!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'en aura jamais fait le tour de toute façon...!

      *

      Supprimer
  5. QUEL beau billet émouvant
    Transmettre la gourmandise... créer des petites madeleines de Proust pour les amis, la famille, j'adore :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu le sais, la cuisine, c'est un truc important pour nous, dans notre relation, au sein de notre famille, un truc qui rayonne autour de nous. Quelque chose d'important comme la musique peut l'être pour d'autres.
      Et la transmission, c'est un genre de cerise sur le gâteau.

      *

      Supprimer
  6. Wahou impressionnante collection ! et le carnet de recette des grands-parents c'est juste magique ; retrouver nos madeleines de Proust et les transmettre il n'y a rien de mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et imagine, on se restreint...! ;-)
      C'est vrai que, de toute façon, les recettes de familles sont de loin les plus précieuses.

      *

      Supprimer
  7. Joli billet et je confirme pour la Cuillère d'argent, on me l'a offert et effectivement c'est la Bible de la cuisine italienne !
    Pour le livre de ta grand mère, c'est précieux ! Moi il y a le livre de recettes que je n'aurais jamais, celui de ma grand mère et de ma mère qui ne savent pas écrire ...tant de recettes délicieuses que je ne saurai pas reproduire parce qu'elles cuisinent à l'instinct, sans dose précise, à l'oeil. parfois je me dis que j'aurais dû l'écrire ce livre mais il aurait fallu que je passe des heures en cuisine avec elles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est terriblement touchant, ce que tu écris là au sujet des recettes de ta maman et de ta grand-mère. La cuisine à l'instinct est une chose qui me fascine complètement, et je trouve qu'elle a une âme encore plus "forte".
      C'est précieux tout ça.

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?