Cher Monsieur Pflimlin...

by - lundi, juin 03, 2013


Rhalala, je préfère tout de suite vous prévenir, elle ne va certainement pas vous plaire, ma lettre. D'abord parce qu'il y a de grandes chances qu'elle soit décousue. Et puis parce que je suis chaude-bouillante, hyper énervée quoi. Parce que, voyez-vous, je suis contrariée. Et à un point que vous pouvez difficilement imaginer. Qu'à cela ne tienne, je vais vous expliquer.
  Je fais partie des centaines, que dis-je, des milliers de personnes qui ont été médusées à l'annonce de la suppression de Taratata. Au passage, grande classe comme cadeau d'anniversaire... Vingt ans, c'est censé être le bel âge, il y avait probablement bien d'autres façon de fêter ça.
Alors, voyez-vous, moi, cette décision, parlons cru, elle me défrise.

Pourquoi...? Mais parce que je paie, comme des millions de contribuables, 131€ par an dont vous savez mieux que moi à quoi ils sont censés servir et que, du coup, je m'estime en droit d'exiger de la télévision publique un minimum en terme de qualité.

Taratata n'a cessé d'être malmenée ces dernières années. Elle est passée d'une chaîne à une autre, ses horaires et jours de diffusion ont tellement changé que même Nagui lui-même ne devait plus s'y retrouver. Pour finir par être diffusée à des heures indues, en quatrième partie de soirée, un moment où même les plus grands amateurs de musique, dont je suis, ont d'autres choses à faire que de regarder la télévision. Et vous avez le culot de parler de problèmes d'audience...? Vous ne vous y seriez pas pris autrement, vous et vos prédécesseurs, s'il avait été question de la couler, cette émission.
L'autre excuse justifiant votre décision est d'ordre budgétaire. Ce que je veux bien comprendre sur le papier. Je n'ai aucune compétence en la matière mais je ne peux qu'admettre que cela vous coûte cher, et ce malgré les efforts consentis par les équipes de production. Ce que je ne veux accepter cependant, c'est les dépenses qui sont faites et visiblement admises pour d'autres programmes bien moins qualitatifs. Aurais-je par exemple l'outrecuidance de vous rappeler combien vous a coûté la daube de feuilleton allemand que vous nous avez imposée suite à l'éviction de Julien Courbet...? Vous ne parviendrez pas non plus à me faire croire que ça ne vous coûte pas un bras, un truc d'un autre âge comme Champs Élysées, totalement dépassé... Tenez, programmez Taratata à sa place, une fois, rien qu'une fois, vous verrez si l'audience n'est pas au rendez-vous.

Ce qui m'amène tout naturellement à ce qui correspond selon moi, à l'aspect le plus révoltant de votre décision : Taratata est une émission de grande qualité.
En terme de forme tout d'abord : des artistes en live, une réalisation d'exception, un présentateur qui, je ne pense pas me tromper, fait l'unanimité... Et le fond, mon Dieu, le fond... Tous les grands artistes ont fait Taratata. Pour présenter leurs nouveaux albums, pour nous faire plaisir avec leurs anciens succès, pour des reprises improbables et mémorables, pour des duos d'anthologie auxquels personne n'aurait osé rêver...
Taratata est, de plus, l'une des rares émissions de télévision qui donne encore envie aux gens de pousser la porte des magasins de disques, je n'invente rien, j'ai été moi-même disquaire à la fin des années 2000, j'ai donc pu le constater. Au moment où l'industrie du disque est au plus mal, il me semblerait de bon ton de considérer Taratata comme d'intérêt public, au lieu de quoi vous choisissez de la sacrifier sur l'autel de je-ne-sais-quelle cure d'austérité. D'ailleurs, et à titre personnel, je ne compte plus les découvertes que j'ai faites grâce à ce programme. Ni le nombre de CD qui, un lendemain d'émission, sont venus agrandir ma collection déjà plus que conséquente.

En faisant le choix que vous faites aujourd'hui, c'est la culture que vous assassinez.
Nous n'avons que faire de l'offre renouvelée et amplifiée que vous nous promettez pour la rentrée. Parce que nous savons qu'elle vous conduira inévitablement à nous imposer la même insipide soupe que l'on sert partout ailleurs. Et que ce n'est pas cela qui nous donnera envie de rester devant notre télé.

En espérant que vous aurez ne serait-ce qu'un semblant de considération pour les milliers de gens qui ne comprennent pas votre décision aujourd'hui.
Bien à vous.

*** Si tu n'es pas Rémy Pflimlin mais que tu es quand même arrivé(e) au bout de cette lecture, si l'annonce de la suppression de Taratata te met grave les boules, au moins autant qu'à moi, tu peux toujours aller le dire par là. ***

*

Je ne suis pas la seule à râler, il y a aussi Alexandra, Sweetdood, NotSoBlonde...


You May Also Like

27 commentaires

  1. je suis sidérée par cette décision. je ne suis pas une inconditionnelle, mais pour une fois que l'on avait une émission musicale de qualité... bref, on paye encore pour se retrouver avec de la m****!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'est comme pour tout, payer pour de la qualité, ça ne me pose pas de souci...!

      Bisous ma Copine !

      *

      Supprimer
  2. je suis tout à fait d'accord, je suis cette émission quand je le peux vu l'heure tardive... mais si cette émission disparait il n'y en aura plus sur les chaînes ouvertes à tous pour nous proposer autre chose que de la variété ou les tubes made in NRJ ... J'y ai découvert de nombreux artistes talentueux qui ne passe pas forcément en radio ou seulement le jour où l'un de leur titre devient un tube (souvent quelques moi après être passé chez Nagui) ... Bref, il faut garder Tarata!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "je suis cette émission quand je le peux vu l'heure tardive" --> exactement pareil pour moi, et pourtant, je suis une fidèle de la toute première heure... Oui, en plus, je suis vieille !
      Et si, comme moi, tu refuses tout ce qui ressemble de près ou de loin à un quelconque formatage, nous avons du souci à nous faire...!

      *

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec toi, je trouve ça si ridicule

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est affligeant, comme beaucoup de décisions prises par France TV dernièrement...

      *

      Supprimer
  4. Non, je ne suis pas Monsieur Pfimlin, mais j'ai signé la pétition sur le net. Je reçois d'ailleus de l'organisme pétitionnaire des tas de "pubs" à propos de leur site, là, c'est chiant, mais il m'informe quand j'ai obtenu d'autres signatures. A l'heure actuelle, deux de plus (un record !).
    D'après ce que j'ai compris, Nagui est même de sa poche pour produire cette émission, car les artistes de qualité qui s'y produisent demandent des cachets, et quand cette émission passe à plus de minuit le vendredi soir, c'est certain que 150 000 téléspectateurs c'est pas terrible.
    Pourtant, il y a les redif, les replays.
    Il est demandé des primes de Taratata, une fois par mois, ou des 2e partie de soirée.
    L'émission d'ailleurs s'était arrêtée quelques années, Nagui l'a repris, mais la programmation est trop tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que le monde de la télévision et de la production audiovisuelle est une véritable jungle à laquelle je ne suis pas prête de comprendre quoi que ce soit...! ;-)

      *

      Supprimer
  5. Je reviens de par là et je suis aussi énervée que toi....
    Danièle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quelque part, en plus, on se sent tellement impuissant...

      *

      Supprimer
  6. Une émission qui fait de l'audience... je ne vois pas pourquoi ils suppriment. Si ce n'est que l'animateur n'a peut-être pas fait allégeance près du Patron...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non, justement, elle ne fait pas d'audience. Mais ils ne lui laissent aucune chance d'en faire...
      En tout cas, c'est certain que Nagui, je le vois bien mal dans le rôle du lèche-botte...!

      *

      Supprimer
  7. En beaucoup plus court j'ai poussé le même coup de gueule que toi ce matin ;) Cette décision est tout simplement absurde, et je te rejoins à 200% !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'en suis ravie, ça m'a permis de découvrir ton univers !!!

      *

      Supprimer
  8. Je suis tout à fait d'accord avec toi, je ne comprends pas cette décision, c'était la meilleure émission musicale du PAF :(

    RépondreSupprimer
  9. Oui je l'ai dis, en fait la télé c'est fait pour abètir les gens , donc Taratata ça ne le fait pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais quel dommage, il y avait déjà TF1 qui faisait ça très bien...! ;-)

      *

      Supprimer
  10. j'en ai la boule au ventre d'autant plus qu'on apprend aussi aujourd'hui la suppression de CD'aujourdh'ui qui permettait de mettre grâce à un programme court des petits artistes sur une grande chaîne ... sans parler des mots de minuit ... bref c'est en effet la culture qu'on assassine ... et je te rejoins entièrement ils l'ont fait couler cette émission et c'est sûr qu'avec ces horaires indues personne ne peut regarder ! !! et le service public justement ne doit pas voir QUE l'audience mais avant tt la qualité ... peut-être que si on se tapait encore de la pub nous n'en serions pas là ... je crois que je préfere entendre parler d'ariel qui lave plus blc que blc mais garder de bonnes émissions si on doit faire un choix aussi stupide !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme toi, je me demande si je ne serais pas prête à accepter le retour d'une quelconque Mère Denis, pour peu qu'on cesse de nous annoncer des suppressions d'émissions culturelles à tout va...!

      *

      Supprimer
  11. Bonsoir,

    Très bel article Anne-laure ( une fois de plus si j'ose dire). Tous les artistes français et étrangers s'accordent pourtant pour dire que Taratata est une des toutes meilleures émissions au monde en ce domaine. France Télévision devrait être fière.
    J'ai trouvé cette pétition en ligne.
    http://www.change.org/taratata

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eseline !

      Hélas fierté et gestion sont apparemment deux choses clairement disctinctes dans la tête des dirigeants du service public...
      La pétition est signée, j'en ai donné le lien à la fin de l'article !

      Belle journée à toi.

      *

      Supprimer
  12. J'ai signé la pétition car comme toi je trouve cela énervant :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reste à souhaiter que nous serons entendus !!!

      *

      Supprimer
  13. Bravo pour ce joli billet écrit avec le cœur, ça se sent ! Malheureusement, et même si je te rejoins sur beaucoup de points, tout n'est pas aussi simple que ça... Et je peux te garantir que si Taratata était programmée à la place de Champs Elysées, ce serait catastrophique pour l'audience, ce que en soit ne devrait pas poser problème pour le service public (cf la redevance toussa toussa), mais bon, ça aussi c'est compliqué... Tout le monde parle de Taratata, en dit du bien, mais personne ne regarde !!! Il n'empêche que c'est le rôle du service public que d'offrir aux téléspectateurs des émissions de ce genre, et quand on sait que France TV a également annoncé l'arrêt de CD´aujourd'hui, ça fait beaucoup, et ce n'est pas comme ça qu'on va aider l'industrie du disque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      Juste une précision quand je parle de mettre Taratata à la place de Champs Elysées, je n'envisage absolument pas ça de façon permanente, hein ! Mais faire un bon prime avec Taratata genre une fois par mois, ça ne me paraît pas déconnant.
      Quant au fait que tout le monde encense Taratata mais que personne ne le regarde, je suis convaincue que l'heure de diffusion y est pour quelque chose. C'est clairement le cas en ce qui me concerne et Dieu sait si je suis fan de l'émission !!!

      J'ai entendu hier aussi pour CD'aujourd'hui, plus Des mots de Minuit, ça frise le scandale quand même. Comme tu le dis, le rôle du service public... :/

      *

      Supprimer
  14. Totalement d'accord. Je suis fan depuis la 1ère heure. Quand l'émission a déjà été supprimée il y a quelques années, j'ai écrit...
    En passant par chez toi, j'apprends la nouvelle ... alors j'en fiche mon billet que je vais réitérer!
    Biz

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?